Presse audiovisuelle et politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PRESSE AUDIOVISUELLE

• Définition :

Sous cette appellation sont regroupées les stations de radiodiffusions et de télévision. Comme au niveau de la presse écrite, on pourrait distinguer selon le domaine les radios et télévisions généralistes qui traitent d’information et diffusent les émissions dans tous les domaines ; les radios et télévisions musicales ; les radios et télévisionsthématiques qui se spécialisent dans un domaine particulier. Ainsi, peut-on avoir des radios et télévisions régionales, locales, nationales ou internationales. Qu’un organe de presse soit écrit ou audiovisuelle, son appartenance au secteur public ou secteur privé constitue aussi un critère de classification.
Nous allons nous spécialiser dans le domaine politique.

• Histoire :

Lapresse audiovisuelle a fait son apparition avec la TSF qui fut une révolution non seulement pour son aspect universel mais également grâce aux interviews. Ceci a provoqué une frayeur parmi les hommes politiques. Cette peur s’est trouvé renforcée avec la télévision. En parallèle au développement de la radio et de la télévision, les hommes politiques ont toujours cherché à déterminer quelle influenceexacte jouait la presse sur le comportement des Français, et comment ils devaient se comporter face à ces nouveaux médias. Finalement, cette crainte durable a trouvé son fondement principal au cours de l’après-guerre, principalement avec la télévision. La classe politique française a donc, et ce pendant plusieurs années, gardé une mainmise sur la presse audiovisuelle.
La preuve de cette mainmisese situe dans le monopole de la radio et de la télévision, maintenu en France au- delà du raisonnable jusqu’en 1981, et même jusqu’en 1985 pour le monopole de TDF. Cette date apparaît bien postérieure à l’introduction de la concurrence entre le privé et le service public dans d’autres pays.
Si le monopole français de la télévision a été conservé si longtemps, c’est pour sa dimension rassuranteface à l’inquiétante perspective de l’éclosion de nouveaux médias, visuels ou audio. Le monopole a été contourné par la création de RTL, avant la guerre, et d’Europe 1, dans les années 1950.
La conservation acharnée du monopole permettait d’éviter toute dérive et de contrôler ce qui était dit à l’antenne, tant à la radio qu’à la télévision. Et ceci à un tel point que lorsque les hommes politiquesfaisaient partis de l’opposition il leur était impossible de passer à l’antenne.
Le règlement a donc été modifié en 1965, et c’est à cette occasion que sont apparus pour la toute première fois sur les antennes françaises, non seulement les tenants de l’opposition de gauche, mais aussi tous les candidats qui n’y avaient jamais été invités.
De nos jours, il existe des émissions spécialisées dansla politique, nous allons vous en montrer plusieurs exemples.

• La radio :

Il existe en effet de nombreuses émissions politiques à la radio.
Cela peut s’agir des journaux d’informations qui diffusent en vrac toutes les informations politiques du jour ou de la semaine ; d’émissions de courtes durées qui ont pour objectif d’attirer l’attention du spectateur sur un fait précis durantquelques minutes.
Pour ceci nous avons l’exemple du fait politique du jour diffusé tous les jours, en début de soirée, sur Europe 1, ou encore les enjeux internationaux, sur France culture, tous les matins qui s'attache à resituer chaque enjeu dans sa perspective historique, à en évaluer la portée, à en imaginer l'avenir. Ces deux émissions ne durent que peu de temps, et, ont pour objectif premier demettre en avant un fait d’actualité mais de l’expliquer rapidement aux téléspectateurs.
Il existe par ailleurs des émissions qui cherchent aussi à mettre en avant un fait politique mais, dans ce cas, à le traiter plus en profondeur, et la plupart du temps en invitant des personnalités ayant une connaissance plus pointue dans le sujet traité. Il existe ainsi, sur France inter, dimanche soir...
tracking img