Primo levi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2616 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’univers concentrationnaire allemand, la Déportation et la Shoah, constituent sans
aucun doute la page la plus noire du XX°siècle et « le plus grand crime de l’histoire ». Levi
propose un commentaire sans appel, dans Les naufragés et les rescapés :
« Le système concentrationnaire nazi demeure une chose unique, tant par les dimensions
que par la qualité. Dans aucun autre lieu ni temps on n’aassisté à un phénomène aussi
soudain et aussi complexe : jamais autant de vies humaines n’ont été éteintes en si peu de
temps, et avec une combinaison pareillement lucide d’intelligence technique, de fanatisme
et de cruauté. »1
Or, les nazis déclaraient cyniquement à leurs victimes que, si par miracle ils en
réchappaient, le monde ne les croirait pas. Pourtant, un certain nombre de détenustrouvent
la force de survivre pour témoigner, plus tard, de ce qu’ils ont vécu, et de résister ainsi au
« naufrage spirituel ».
Comment un livre peut-il rendre la parole à l’indicible ?
Tel est le projet de l’écrivain, qui peut ouvrir quatre perspectives d’étude littéraire :
1- Le récit comme témoignage
Le récit, dans la préface, se place dans l’authenticité autobiographique (p.7-8). Eneffet, il s’agit moins de révéler « ce que les lecteurs du monde entier savent déjà » sur le
Lager que de répondre à l’exigence de fidélité et de sincérité ; non seulement les événements
ont été réellement vécus, mais ils l’ont été de l’intérieur du camp, et se donnent comme tels
au lecteur ; Levi ne quitte jamais son poste d’observateur de détenu, et lorsqu’il le fait, la
désignation du jenarrant, du je de l’énonciation, ne s’accompagne d’aucune ambiguïté. Ce
procédé narratif, qui accorde toute son importance au témoignage strictement personnel,
digne de foi, et à l’adhésion instantanée du lecteur, aux dépens d’une vérité complexe,
multiforme, qui serait celle de l’historien des Lagers 2, est à rapprocher de la notion
d’authenticité telle que la définit Philippe Lejeune dans ladémarche autobiographique 3.
Contrairement à la simple autobiographie, cependant, le texte de Levi se donne
comme vérifiable ; à l’authenticité s’ajoute la vérité, fût-elle fragmentaire : « Je voyais ce livre
comme un acte judiciaire. J’avais envie de témoigner.»4 D’autre part, le récit apparaît moins
centré sur le moi que sur les multiples sujets de l’observation : effets traumatisants du
systèmeconcentrationnaire, cas multiples de déshumanisation, naturalisme de l’étrange,
comportements et réactions des victimes, etc. Le récit privilégie l’objet aux dépens du seul
sujet. A cet égard, la démarche de Primo Levi s’apparente à la démarche scientifique.
1 Primo LEVI, Les naufragés et les rescapés, Gallimard, p.21.
2 Appendice de Si c’est un homme : « Mes livres ne sont pas des ouvragesd’histoire : en les écrivant, je mes suis
limité à rapporter les faits dont j’avais une expérience directe. » (p.201)
3 « Appelons authenticité ce rapport intérieur propre à l’emploi de la première personne dans le récit personnel ; :
on ne le confondra ni avec l’identité, qui renvoie au nom propre, ni avec la ressemblance, qui suppose un
sentiment de similitude entre deux images différentes portépar une tierce personne. » Philippe LEJEUNE, Le
pacte autobiographique, Points Seuil, p.40
4 « A colloquio con Primo Levi », Lavoro, criminalità, alienazione mentale, publié par P. Sornicelli,, Ancône, Il
Lavoro editoriale, 1987.
2
Par conséquent, on étudiera ce qui fait de ce récit un témoignage exemplaire
d’authenticité et de vérité, tout en déplaçant l’expérience du Lager dans le champ del’expérience littéraire :
· La question du style (ou son absence 5) dans la mise en oeuvre d’une expérience,
celle de raconter et de témoigner, le plus fidèlement possible. Une réflexion
d’ensemble peut porter sur les passages que les élèves auront trouvé les plus
marquants, pour souligner les effets d’un lyrisme d’une grande retenue.
· La question des tonalités (le pathétique, mais...
tracking img