Principe eco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5350 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Egp.vcharite.univ-mrs.fr/principes/
PRINCIPES D’ECONOMIE
Le mot économie vient du grec « l’art de gérer la maison ». Par économie on entend une notion de ménage, nation ou région. Un ménage et une nation ont des choix similaires à faires.
Ex : Que va-t-on produire ? Quel genre de travail ? = problème allocatif.
A qui vendre les produits ? = relation technique
Comment répartir larichesse dans un ménage ou une nation ? = problème distributif
En Angleterre avant la fin des années 80 on apporté les aides sociale au chef de famille. Mais après on se met à attribuer les aides à la mère et on se rend compte que la consommation du ménage évolue. Avant les dépense été orienté en faveur du père (TV, bière), alors que maintenant c’est plus en faveur des enfants.
La consommationest influencée par le ratio hommes/femmes du voisinage, c’est l’indicateur des opportunités extérieures.
Les sciences économiques étudies comment la société alloue ses ressources rare entre différent usages. Rare signifie que la société à toujours moins à offrir que ce que veulent les gens.
Quels sont ces ressources ?
Le travail qui a pour rendement le salaire
La terre qui apour rendement la rente
Le Capital qui a pour rendement les intérêts
L’esprit d’entreprise qui a pour rendement le profit
Le travail humain (qualifié, peu qualifié, partiel, peu doué) est un facteur mal utilisé et donc rare malgré les 8% de chômeurs.
La terre est une ressource rare : espaces géographiques, ce sont des ressources non renouvelables. Dubaï c’est lancé dans lacréation d’île pour palier au manque de superficie.
Le capital est un facteur de production (machines locaux logiciels etc...) le capital est reproductible, les machines servent à produire mais sont aussi des produit fini. On peut accumuler du capital contrairement à la Terre. Le capital est de l’argent immobilisé sous forme de matériels.
L’esprit d’entreprise c’est la capacité de dirigerune entreprise.
La valeur créé par l’entreprise va aux salaires, dividendes, crée du profit, et va aux consommations intermédiaires.
En science économique on va simplifier la réalité sous forme d’hypothèses. On fait des hypothèses sur des variables et on isole ces variables pour étudier un fait, par exemple l’évolution des prix de l’immobilier. On crée un modèle qui prend en compte un certainnombre d’hypothèses (nombre de maison disponibles sur la marché, taux d’intérêts, etc …), puis on confronte le modèle a la réalité et on le compare aux expériences passé, et alors on essaye de prévoir la valeur du logement.
La rationalité : Les comportements humains ne sont pas idiots, les gens essayent de mettre leurs différents moyens au service de leur faim. Quel est lemode de raisonnement typique ?
Choisir c’est renoncer a la seconde meilleure option. Le coup d’un choix c’est le coup d’une opportunité.
Ex : en licence une année a un cout direct en euros et un cout indirect (le temps perdu). L’éducation est un bon investissement, 7% réel de salaire en plus pour chaque année passé dans l’enseignement supérieur.
L’équilibre : il permet de caractériserl’interaction des comportements humains, c’est ce qui résulte de l’interaction des comportements. Par exemple le prix du pétrole est un prix d’équilibre sans pour autant être juste. L’efficacité : c’est l’art de juger les résultats des interactions humaines. Les différents débats :
microéconomies VS macroéconomie : Carl MENGER : Il faut étudier l’économie àpartir des comportements individuels.
KEYNES : L’analyse économique ne doit pas considéré l’individu, il n’y a que les grandeurs agrégé qui comptent.
En microéconomie on étudie les actions des groupes, des individus : consommateurs producteurs, ce qui implique l’analyse de l’individualisme méthodologique et un examen du processus décisionnel. Les faits ne serviraient a rien, seul les...
tracking img