Principe - virtualisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Il peut sembler a priori étrange de simuler plusieurs machines sur une seule : un système d'exploitation étant en principe conçu pour utiliser au mieux un matérielqui est entièrement sous son contrôle pour cette raison, il semble à première vue que cette solution conduise à des inefficiences auxquelles s'ajoute le fait que leprocessus de virtualisation lui-même va consommer des ressources.

La réalité n'est cependant pas si sombre. D'une part, on évite une grande partie de cesinefficiences juste en disposant de disques différents pour chaque système lorsque c'est possible, et d'autre part les coûts de la mémoire permettent à chacun de ces systèmes derester résident, et parfois même avec de larges sections de code partagées[1]. Par ailleurs le microcode des mainframes comme des microprocesseurs inclut de plus enplus de fonctionnalités rendant la virtualisation plus efficace.

Enfin, il est courant pour une entreprise de disposer d'une quinzaine de serveurs fonctionnant à15% de leur capacité, celle-ci n'étant là que pour faire face à tout moment aux pointes de charge sporadiques. Un serveur chargé à 15% ne consomme pas beaucoup moinsd'énergie qu'un serveur chargé à 90%, et regrouper 4 serveurs sur une même machine peut donc s'avérer rentable si leurs pointes de charge ne coïncident passystématiquement, même si 30% de la charge machine est représentée par la virtualisation elle-même[2]

Enfin, la virtualisation des serveurs permet une bien plus grandemodularité dans la répartition des charges et la reconfiguration des serveurs en cas d'évolution ou de défaillance momentanée (plan de secours, etc.).

source : Wikipedia
tracking img