Principes de dissertation économique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
QUELQUES PRINCIPES DE
LA DISSERTATION ÉCONOMIQUE

Quel qu'en soit le sujet, toute dissertation est une démonstration : à la fin du devoir, il est nécessaire que vous ayez montré ou prouvé quelque chose. Aussi tous les aspects d'un développement doivent converger vers l'objectif que vous vous êtes fixé au départ et qui doit apparaître clairement après l’étude sérieuse et réfléchie del'énoncé du sujet.

C'est souligner que tout bavardage à propos d'un problème précis est le pire défaut, surtout si celui-ci est du style de celui du « café du commerce ».

Il convient, dans une dissertation économique de :

❑ mobiliser vos connaissances, c’est-à-dire des concepts, des faits, des données chiffrées, des événements et des théories ;

❑ confronter des points devue et des théories variés ;

❑ analyser la cohérence des diverses théories ;

❑ confronter les théories aux faits pour en vérifier la pertinence.

I.— LA DISSERTATION ÉCONOMIQUE EST UNE DÉMONSTRATION

IL FAUT DÉMONTRER. Pour cela, vous pouvez :

➢ partir d’hypothèses desquelles vous tirez des conséquences logiques. Ces dernières sont ensuite confrontées aux faitsdans le but de vérifier les hypothèses ; cela vous conduira à CONFIRMER ou à INFIRMER votre hypothèse de départ. Il s’agit d’un raisonnement hypothético-déductif ;

➢ étudier les faits, les événements en utilisant des chiffres ou des ordres de grandeur ; cela vous permettra de généraliser les observations dans le but d’en tirer une interprétation qui permet alors d’argumenter. Il s’agitd’un raisonnement inductif.

1. Toute démonstration implique d’éviter trois dangers qui vous guettent :

➢ étendre abusivement le sujet,

➢ en réduire la portée

➢ ou en modifier la nature.
Cela vous impose deux conditions préalables : aller au cœur du sujet et circonscrire le sujet.
De quoi s'agit-il ? Il faut déterminer le cœur du sujet,puis ce travail effectué, il faut, de proche en proche, aller du cœur à la périphérie du sujet, c'est-à-dire définir ses frontières au-delà desquelles ce n'est plus le sujet.
Traiter le sujet, rien que le sujet, tout le sujet, c'est le but du développement et c'est fondamental.
Examinez la question posée : « que me demande-t-on ? »
Circonscrivez le (ou les) thème(s)d’étude, « quels sont les domaines sur lesquels on m’interroge ? »
Déterminez le contexte dans le temps et dans l’espace.

2. Toute démonstration exige cohérence, ordre et progression.
Il y a des idées-forces et des idées secondaires, elles ne sont pas toutes au même niveau, ni sur le même plan ; il importe donc de les présenter de manière cohérente. Il faut faire attention auxcontradictions. Il faut mettre en valeur le fil directeur de devoir, sa problématique.

3. Toute démonstration demande précision, concision et clarté.
Forme et fond sont une même réalité. Comme le disait si justement Boileau, « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. »
Tendre à la précision consiste à s'exprimer à l'aide destermes propres et donc à chasser impitoyablement toute approximation dans l'expression. L'idéal est le devoir court, mais dense et complet dans lequel l'essentiel est dit. Le pire est le devoir fleuve dans lequel vous ne distingueriez pas les éléments appartenant au sujet traité et ceux qui y sont étrangers. Cette remarque est encore plus importante pour les sujets de concours qui comportent denombreuses annexes qu'il faut lire et élaguer.

4. Toute démonstration fait appel à l'objectivité rigoureuse et à la plus grande personnalité.
Les faits et les chiffres sont souvent nécessaires pour étayer et sous-tendre une démonstration, aussi faut-il être objectif. Pour cela, il faut être sérieux et retenir les chiffres les plus importants et en citer les sources. Mais la...