Principes et fondements de la connaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Principes et fondements de la Connaissance

Si on suit les principes de Descartes, on s’intéresse finalement d’abord à la métaphysique pour déterminer comment l’esprit humain est apte à connaitre certaines choses, soit :
- La nature de l’objet à connaitre.
- La façon dont l’esprit se rapporte à cet objet.
Si l’on dit que l’objet à connaitre c’est le monde, celui-ci se donne d’abord phénomène(de Phanomenon : ce qui apparait) naturel c’est ainsi justement que l’entendaient les grecs qui interrogeaient justement ces phénomènes.

A – Un retour aux origines.

La science (c'est-à-dire la volonté de constituer un savoir) n’est pas née au XVIIe siècle, les grecs nommaient Épistémè ce savoir général concernant les choses. Celui-ci trouve son origine psychologique et historique dans uneinterrogation fondamentale, en effet l’exigence de savoir est motivée d’abord par une interrogation, le fait de considérer que le monde ne va pas de soi.

1) L’étonnement.

Dans le texte Qu’est ce que la Philosophie, Martin Heidegger essaie de définir la philosophie et de comprendre ce qui la motive, et pour lui, ce qui la motive est l’étonnement : curiosité, Pathos (disposition qui me permetd’être ouvert au monde), en clair, c’est la conscience d’un problème. Comme le dit Heidegger l’étonnement est ce qui est l’ARKHE de la philosophie (une base, un fondement) parce qu’il en est d’une part l’origine et d’une autre part ce qui porte la philosophie d’un bout à l’autre de sa démarche. On peut dire la chose suivante : cet étonnement est la capacité à questionner le monde, à déployer unraisonnement quant à son origine dans la mutation, au VIème siècle av JC on passe du mythe à la raison.

a) Les présocratiques.

Ce qui caractérise la pensée présocratique de l’origine, c'est-à-dire l’école de Milet, c’est la tentative de penser le COSMOS de façon radicalement nouvelle tout en étant quand même fidele à une certaine tradition. Le mythe expliquait les phénomènes naturels enréférence au merveilleux (THAUMA), ce merveilleux fait ensuite l’objet d’une interrogation rationnelle et devient objet d’étonnement (THAUMAZEN). Cet étonnement va faire l’objet d’une articulation spécifique qui va progressivement instaurer de nouvelles règles du langage : intelligibilité, non contradiction, publicité vont permettre au LOGOS de s’installer durablement.

Ce Logos permet d’établir desthéories : la Cosmogonie (étude merveilleuse de l’origine du Cosmos) laisse place à la Cosmologie (discours qui rendent raison de l’organisation de l’univers). Finalement, ce ne sont pas des théories farfelues ou purement inventées parce qu’elles s’inspirent pour beaucoup du mythe qui est interprété et rationnalisé.
Anaximandre fournit une véritable explication du cosmos dans laquelle il reprend leséléments mythologiques : le ciel, la terre et les enfers (division du monde en 3 catégories) mais cette division du monde qui est ensuite rationnalisée parce que la Terre est composée d’une sorte de colonne qui se trouve à égale distance de tous les points de la circonférence céleste et qui ne tombe pas parce que l’espace est absolument homogène. Les 3 niveaux : monde des Dieux, des vivants et desmorts font l’objet d’une interrogation où il vont entretenir non plus un rapport hiérarchique mais un rapport d’égalité, rapport d’ISONOMIE.
Ces transformations conceptuelles sont liées à des transformations politiques et sociales puisque l’avènement de la cité crée justement un espace public homogène ou les citoyens sont égaux, dans un rapport d’isonomie.
Les présocratiques s’appuyaient doncsur une méthode précise : ils voulaient décrire le monde naturel pour l’explique parce que justement ce monde était conçu comme un tout ordonné qui pouvait être décrit de façon rationnelle, en conséquence, sans l’apparente diversité des êtres, il y a peut être une fondamentale de principe ou d’Arkhe.
Les philosophes présocratiques en faisant des recherches particulières sur des phénomènes...
tracking img