Printemps arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les protestations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient de 2010-2011 sont un ensemble de manifestations et de révoltes populaires d'ampleurs variables ayant touché de nombreux pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, essentiellement dans le monde arabe, ce qui explique le surnom de « Printemps arabe » parfois donné à cet ensemble de mouvements populaires en référence au Printemps des peuples.Les protestations ont commencé en décembre 2010 par la révolution en Tunisie qui a conduit Zine el-Abidine Ben Ali à quitter le pouvoir. Celle-ci a inspiré d'autres peuples qui se sont révoltés à leur tour, notamment en Égypte, où la révolte a abouti au départ du dictateur, et en Libye, où les protestations ont évolué vers un affrontement armé entre les forces fidèles à Mouammar Kadhafi et lesinsurgés. Le mouvement de protestations a aussi touché dans une moindre mesure de nombreux autres pays de ces régions tels que le Yémen, la Jordanie, le Bahreïn ou l'Algérie. Des États non arabes enregistrent aussi des manifestations ou procèdent à des actions préventives, comme en Iran.
Les principales causes de ces mouvements sont le manque de liberté d'expression, les abus des forces de police,la corruption et la kleptocratie, le chômage, la vie chère (prix des céréales et des denrées alimentaire) ainsi qu'un besoin de représentativité démocratique qui ne soit pas une simple façade. Les manifestations les plus violentes ont eu lieu en Tunisie, en Égypte, au Yémen et en Libye, où des centaines de morts et des milliers de blessés sont dénombrés.
Internet semble jouer un rôle importantdans le déclenchement des manifestations et que, de ce fait, les gouvernements concernés bloquent l'accès à Internet ainsi qu'au réseau téléphonique.
On note aussi dans les années 2010 une baisse du rôle des États-Unis dans la région, à cause de la guerre en Irak, qui les prive de moyens et d'influence.
* La Tunisie, départ d'une flambée générale
La Révolution tunisienne est une suite demanifestations insurrectionnelles en Tunisie en décembre 2010 et janvier 2011 ayant débuté après que Mohamed Bouazizi, vendeur de légumes ambulant de vingt-six ans, se fut immolé par le feu le 17 décembre 2010 devant le siège du gouvernorat de Sidi Bouzid. Ce suicide a entraîné une vague de colère chez les habitants de la région de Sidi Bouzid, pauvre et surtout agricole. La colère se propage avantde toucher le sud tunisien pour enfin gagner la capitale, Tunis.
Le président Zine el-Abidine Ben Ali, en fonction depuis 23 ans, intervient 3 fois à la télévision, sur la chaîne publique Tunisie 7 ; lors de sa première intervention, le président menace les causeurs de troubles de terribles sanctions. Pendant les deux dernières interventions télévisées, Ben Ali adopte un ton plus calme et prometdu changement et notamment la liberté d'expression, un libre accès à l'Internet et de ne plus se représenter en 2014. Malgré cela, les manifestants réclament toujours son départ et le général fuit en Arabie saoudite le 14 janvier 2011.
Un gouvernement d'union nationale est créé et le culte de la personnalité de Ben Ali se termine donc par le décrochage de ses affiches parfois grandes de plus de 30mètres, du renommage des lieux faisant référence à sa prise du pouvoir (7 novembre 1987), comme la chaîne Tunisie 7 qui désormais s'appelle Télévision Tunisienne 1. Un mandat d'arrêt international est lancé par la nouvelle justice tunisienne contre le général Ben Ali et son épouse Leïla, cette dernière beaucoup plus haïe que son époux, en raison de ses nombreux pillages sur le peuple.
*L'effet domino
L'effet domino qui voudrait que la révolution tunisienne se propage d'abord à d'autres pays arabes est officiellement envisagé quand le secrétaire général de la Ligue arabe, l'Égyptien Amr Moussa déclare, le 19 janvier, que « les citoyens arabes sont dans un état de colère et de frustration sans précédent ». De fait, dix jours plus tard, des troubles touchent plus ou moins fortement...
tracking img