Prise de note

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN DE LA PAGE :

1. Introduction : économiser
2. Économiser par l'emploi de signes
3. Économiser par l'emploi d'abréviations
4. Économiser par suppression
5. Rendre clair parla présentation
6. Recourir à la nominalisation (et au remplacement)


1/ INTRODUCTION
A. Prendre des notes, c'est «économiser», c'est «inventer»

Prendre des notes consiste àécrire l'ESSENTIEL avec un maximum de RAPIDITÉ.
DONC, la recherche de l'efficacité, c'est à dire de l'ÉCONOMIE, est primordiale !

Il n'est pas inutile de rappeler que l'inventiondoit être active quand on apprend à prendre des notes : les notes n'ont qu'un destinataire, en principe : leur propre auteur. Celui-ci peut donc donner libre cours à son imagination pour se créerdes moyens permettant d'économiser au mieux le temps nécessaire à l'écriture.

Les exemples qu'on trouvera ci-après ne sont là que pour suggérer des pistes... d'invention.

B. Onrecourt à divers procédés, parmi lesquels :

1. des signes
2. des abréviations
3. la suppression de mots
4. la présentation hiérarchisée5. la nominalisation


2/ DES SIGNES
Objectifs :

Remplacer des mots par des signes rapides à réaliser (écriture) et sans équivoque (relecture).

Exemples :Bon nombre des signes proposés sont issus des mathématiques, mais ils sont réinterprétés bien évidemment.

Remarque :
o L'effort, après adoption d'un signe donné, doitporter sur l'absence de variation dans le choix et l'emploi de ce signe (il faut s'y tenir), pour que, lorsqu'on relit plus tard ses notes, il n'y ait pas de doute sur la signification.


3/ DESABRÉVIATIONS
Objectifs :

Remplacer des mots par des "raccourcis", quand on n'a pas de signes disponibles.

Exemples :

Chaque matière utilise ses propres abréviations...
tracking img