Prise de notes - aspects comptables des groupes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1 : L’évaluation des entreprises I. Généralités

La connaissance de la valeur de l’entreprise est importante. On en a besoin lors des opérations juridiques telles que les augmentations de capital, les cessions de titres, des fusions,… Pour les sociétés commerciales, l’évaluation d’entreprise dans son ensemble permets de connaître la valeur unitaire des titres composant son capital. Lavaleur de ces titres évolue dans le temps en fonction des réserves constituées, en fonction de la politique de dividendes distribués, et en fonction de la santé globale de l’entreprise. Il n’existe pas de méthodes exactes et absolument indiscutables pour évaluer une entreprise ou des droits sociaux. Il existe plusieurs méthodes différentes et le choix de la méthode peut dépende de l’opérationprojetée sachant de plus que la valeur attribuée à l’entreprise peut également dépendre des intensions de l’acquéreur ou du vendeur. II. Méthode d’évaluation basée sur la rentabilité : 1) La valeur financière :

La valeur financière d’un titre correspond à la somme, qui placée à un certain taux, produirait un intérêt égal au revenu des titres, c a d aux dividendes perçus. Le dividende D peut être soitle dividende distribué au cours du dernier exercice , soit la moyenne arithmétique des dividendes versés au cours des trois ou cinq derniers exercices, ou encore une moyenne arithmétique pondérée. Le taux d’intérêt i est généralement celui des valeurs à revenus fixes (celui appliqué aux obligations) majoré en fonction du risque couru. 2) La valeur de rendement : Elle correspond à la somme, quiplacée à un certain taux, produirait un intérêt égal à la quote part de bénéfice revenant au porteur de titre, que cette quote part soit distribuée ou non. Ces deux valeurs sont à prendre avec prudence notamment du fait du choix du taux d’intérêt qui peut conduire à des résultats largement différents.

III.

Méthodes basée sur la situation patrimoniale :

Cette méthode est basée sur le calculde la valeur de l’entreprise à partir du bilan. En fait, le bilan d’une entreprise correspond à la photographie de son patrimoine à une date donnée. Cette méthode consiste à déterminer la valeur de l’entreprise non pas par rapport à ce qu’elle rapport à l’investisseur, mais par rapport à ce qu’elle possède. 1) Valeur mathématique comptable :

La valeur mathématique comptable d’un titre s’obtienten divisant l’actif net ou la situation nette telle qu’elle apparaît au bilan par le nombre de titre composant le capital social. 2) Valeur mathématique intrinsèque : Les principes comptables, et notamment le principe de prudence et la valorisation en coût historique, font que le bilan d’une entreprise ne reflète pas forcément sa valeur réelle. La valeur mathématique intrinsèque d’un titres’obtient en divisant l’actif net intrinsèque par le nombre de titre. Et l’actif net intrinsèque est égal à l’actif net comptable corrigé des plus et moins values latentes dégagées par l’évaluation réelle des postes du bilan. IV. Cas particulier : Valeur mathématique lorsqu’une société a une participation dans une autre société : 1) Cas d’une participation simple : Lorsqu’une société détient à l’actif deson bilan des titres de participation d’une autre société, il est nécessaire d’effectuer le calcul de la valeur mathématique en 2 étapes. Premièrement, il faut évaluer la société dont les titres sont détenus, en déduire la valeur réelle des titres de participation figurant à l’actif, puis enfin calculer la valeur mathématique intrinsèque de la société. Lorsqu’on parle de valeur mathématique sanspréciser comptable ou intrinsèque, il faut comprendre qu’il s’agit de la valeur mathématique intrinsèque. 2) Cas d’une participation croisée : Dans ce cas, une société détient les titres de participation dans une autre société, mais cette d’autre société détient elle-même, des titres de participation de la première société. Il faut dans ce cas déterminer de manière simultanée, les valeurs...
tracking img