Privation de sommeil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Priver de sommeil un déprimé est thérapeutique !


La privation de sommeil n’a pas bonne presse… En faisant une recherche sur Internet à ce propos je suis tombée sur le témoignage poignant deLu Dawei, originaire de Linyuan, en Chine, dont le seul défaut était de pratiquer le Falun Gong. Il décrit ce qu’il a subit comme vexations et comme tortures immondes, dont la privation de sommeil, quiau regard des autres supplices infligés parait bien douce…


Il décrit : « Certains pratiquants ont été privés de sommeil pendant plusieurs jours consécutifs, et d’autres ont été privés desommeil pendant plus de douze jours. Les gardes nous ont forcés à faire face au mur, à nous pencher à moitié, et à maintenir cette position. Nous avons été forcés de souffrir de cette façon, et chaquejour semblait être aussi long qu’un an. ». Pour lire la suite : Torturé par la police à de nombreuses occasions

De surcroit ça marche plus vite que les autres techniques:

- les antidépresseursmettent 2 à 4 semaines pour commencer à agir

- la psychothérapie nécessite au moins 3 mois

- alors que la privation de sommeil marche au bout de 24h….


Mais… Ca ne tient pas…. Il y a unerechute dès que la personne redort.


D’où l’idée de répéter les privations de sommeil comme l’a fait le Dr Francesco Benedetti de l’Hôpital San Raffaële à Milan. Sur une semaine il propose auxpatients bipolaires 3 cycles de 36 heures de privation complète entrecoupée par des nuits de récupération. La photothérapie est utilisée en complément pendant ½ heure à 3 heures du matin au cours des nuitsde privation et le matin entre 7 et 8h lorsque la personne a dormi à ses horaires habituels.


60 % des personnes sont améliorées par ce traitement.

Nous sommes loin de connaître lesmécanismes exacts de la privation de sommeil mais il existe des modifications qui touchent les neuromédiateurs en particulier la dopamine et la sérotonine.


La morale de cette histoire est que le...
tracking img