Privatisation de l'eau en afrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (644 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La privatisation de l'eau en Afrique

Dans un pays où il manque de l'eau, le problème n'est pas forcément celui qu'on croit. En effet, notre première idée serait de penser que ce même pays manquede ressources naturelles, mais il n'en est rien. Cette région peut tout aussi bien manquer d'infrastructures. Pour amener de l'eau jusqu'à notre robinet, il y a un processus d'épuration etd'assainissement. A la base, l'eau est un bien gratuit, ce qu'on paye est le procédé qui la rend consommable. Selon la banque mondiale, il faudrait investir 180 milliards de dollars par an en tuyauterie et enstations d'épuration pour que chacun ait accès à de l'eau potable en Afrique du Sud. Une question reste cependant en suspens, qui va payer cette facture ? Les collectivités publiques sont dépassées carelles n'ont ni les moyens financiers ni les compétences requises pour remplir cette lourde et coûteuse tâche. La demande grandit chaque jour, et la tentation de confier ce devoir à des entreprisesprivées aussi. Mais, il y a deux façons d'appréhender ce devoir. D'un côté, celui de rendre l'eau potable comme un bien public accessible à tous y compris les plus pauvres, de l'autre côté, il y a lepoint de vue d'une entreprise privée qui est de rentabiliser son investissement, ce qu'on appellera la privatisation, ne prenant pas forcément en compte des moyens des plus pauvres. A côté de Durban,qui est la deuxième ville d'Afrique du Sud, il y avait un bidonville nommé Cato Crest aujourd'hui devenu ville. Cet ancien bidonville est aussi le premier qui a été connecté à l'eau potable au moyen detranchés. Deux cent litres d'eau par jour et par personne sont mis à disposition des habitants. Cet expérience fut un véritable succès, les gens ont donc déménagé pour pouvoir en profiter. Par lasuite, une loi a été créée, celle-ci stipule que six milles mètres cubes doivent gratuitement et mensuellement être à disposition d'un foyer. Ceux qui consomment plus, payent plus. Mais, un foyer...
tracking img