Problématiser un sujet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1349 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématisation d’un sujet de recherche

Faire de la recherche, que ce soit en science ou en philosophie, c'est appliquer la réflexion à des problèmes, en vue de les résoudre. Une personne entreprend une recherche après s’être rendu compte de son ignorance à propos de quelque chose qu’elle voudrait savoir ou connaître. On veut savoir, pourquoi certaines choses se produisent ou pourquoi ellessont comme elles sont; on fait alors des recherches, dans l’espoir d’arriver par ce moyen à des théories, des explications, etc., qui constituent des réponses ou du moins des éléments de réponse — ce qui est le plus souvent le cas.

Définitions :

1. Problématisation: Processus intellectuel par lequel on construit une problématique.

2. Problématique: Une problématique est uneorganisation systématique et hiérarchique de plusieurs sous-problèmes (questions secondaires), sous un problème principal (question de départ) qui les englobe et unifie, qu’un chercheur entend traiter, en vue de les résoudre, dans son rapport de recherche.

3. Une “problématique” est alors un texte rédigé dans lequel le chercheur décrit l’ensemble organisé des problèmes qu’il projette traiter.I. Les deux catégories de problèmes: problèmes-quel et problèmes-si

D'un point de vue méthodologique, il y a deux grandes classes de problèmes:

(1) ceux où l'on veut connaître la valeur d'une variable, d’une inconnue (problème-quel)

(2) ceux où l'on veut savoir si un objet possède une propriété donnée (problème-si) ou (problèmes-est-ce-que)

II. La problématisation d’un sujetde recherche

1) Problèmes-quel

Chaque objet (objet entendu dans un sens large comprenant: objet concret ou abstrait, événement, état de choses, etc.) possède plusieurs propriétés. Toutes ces propriétés peuvent être considérées, du point de vue logique, comme des valeurs possibles d’une variable.

Un problème-quel s'interroge sur la valeur d'une variable qui représente une propriété d'unobjet donné.

Linguistiquement, les problèmes-quel ont la forme suivante:

QUEL EST LE X (objet demandé, valeur de la variable x) DE Y (objet interrogé, possédant la propriété variable)? Par exemple:

- Quelle est la cause (objet demandé) du décrochage scolaire chez les jeunes (objet interrogé)?

Lorsque la forme d'un problème-quel a été normalisée ("Quel est le x de y?"), il est aiséd'identifier l'objet demandé (c'est le premier terme, x) et l'objet interrogé (c'est le second terme, y).

2) Problèmes-si

Chaque objet possède, nous l'avons dit, un ensemble de propriétés. Certaines sont connues, d'autres non.

Un problème-si s'interroge à savoir si un objet possède une propriété donnée.

Linguistiquement, les problèmes-si ont la forme suivante:

[JE VEUX SAVOIR]SI Y (objet interrogé, duquel on veut savoir s'il possède la propriété) EST X (objet demandé, la possession de la propriété en question). Par exemple :

- [Je veux savoir] si le décrochage scolaire chez les jeunes (objet interrogé) est lié aux pressions financières particulières qu'ils rencontrent (objet demandé).

Lorsque la forme d'un problème-si a été normalisée (si le y est x?), il estaisé d'identifier l'objet demandé (c'est le second terme, “est x”) et l'objet interrogé (c'est le premier terme, y).

Attention: l'ordre d'apparition des termes est inversé par rapport à l'ordre d'apparition des termes dans un problème-quel.

III. L’organisation des problèmes en une structure

1) Le problème principal

Parmi l'ensemble des problèmes examinés par une recherche, il yen a un qui possède un statut particulier: c'est celui pour lequel la recherche est entreprise en premier lieu; celui dont la solution est l'objectif de la recherche. Nommons ce problème le "problème principal".

Problème principal : Problème motivant la recherche. C'est le point focal d'une problématique: tous les autres problèmes y sont associés plus ou moins directement.
D'un point de...
tracking img