Probleme kurde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2218 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
État des connaissances
La question nationale kurde n'a jamais cessé d'être à l'ordre du jour depuis l'effondrement de l'Empire Ottoman et de son partage colonial au lendemain de la Première Guerre mondiale. En général, pour traiter cette question le point de vue historique et politique (identité, indépendance, conflit armé et nationalisme) sont indispensables. Toutefois, avant d'aborder cesdeux parties, retenons d'abord deux réalités importantes, à savoir que « le peuple kurde a constamment subi la domination ottomane et des pays occidentaux (France, Grande-Bretagne, États-Unis) qui ont grandement influencé le destin des Kurdes . Il est également à noter que l'histoire a témoigné de la résistance des Kurdes qui a souvent pris la forme de révoltes ou de luttes armées qui se sontterminées de manière dramatique. Cette volonté des Kurdes est constante dans l'histoire et de nos jours elle a pris plusieurs formes: lutte armée et lutte diplomatique
Point de vue Historique
Pour ce qui est du point de vue historique, Philippe Boulanger mentionne
qu'historiquement, les Kurdes ont toujours subi:
(...) les contrecoups de la tectonique des plaques qui constitue cette région du mondeappelée aujourd'hui Proche-Orient, sans que ses habitants, qu'ils soient Turcs, Arabes, Persans ou Kurdes, parviennent à identifier une hypothétique «identité proche-orientale»: les uns parlent d'Asie ou d'Anatolie quand les autres s'accrochent aux souvenirs brumeux de la Mésopotamie ou de la Grande Syrie.
Çemsit Bender souligne que les Kurdes constituent le peuple le plus ancien de l'Anatolie,d'ailleurs le Kurdistan qui occupe un quart du territoire turc est situé au Sud-est du plateau anatolien. Ce même auteur mentionne que «Jusqu'au XVIIe siècle, l'ensemble des populations kurdes se trouvait sous la domination de l'empire ottoman et vivait sur un seul et même territoire, le Kurdistan historique. Puis, la reconquête persane a provoqué une première séparation géographique ». LesPersans se sont ainsi emparés d'une partie du Kurdistan de l'Empire Ottoman, formant ce qu'on appelle aujourd'hui le Kurdistan d'Iran. La population kurde se retrouve donc divisée en deux territoires, la grande majorité restant du côté turc. Comme le note Philipe Boulanger,« Pris en tenaille par les Empires ottoman et perse entre le XVe et le XXe siècle, puis par les États-nations crées au début du XXesiècle sur les décombres de ces empires, les Kurdes se sont toujours vus, jusqu'à nos jours, refuser le droit à l'indépendance nationale».
Le 10 août 1920, la Turquie Signe avec les puissances alliées le traité de Sèvres qui annonce la création d'un État kurde indépendant. Cependant, après le traité de Sèvres, Mustafa Kemal, qu'on qualifie de « père des Turcs (Atatürk) », prend le pouvoir enTurquie. Entre 1919 et 1923, les Kurdes constituaient de forts alliés de Mustafa Kemal. Ils participent aux guerres de reconquête kémaliste (idéologie de Mustafa Kemal), notamment à travers leur engagement dans les batailles contre les Grecs, les Russes, les Perses, etc. De plus, Atatürk s'assure de leur soutien, non seulement dans la guerre d'indépendance menée contre les Anglais et les Français,mais aussi pour se protéger du danger arménien. Il se propose de libérer le territoire musulman occupé par les « gavours » (nom donné aux Chrétiens) pour créer un État Turc et Kurde. Comme le mentionne Sabri Cigerli, « cette alliance kurdo-turque, qui prit une ampleur nationale, donne lieu à toute une série de succès de Mustafa Kemal entre 1920 et 1922, notamment face aux Grecs qu'il chassed'Anatolie, obligeant les Alliés à revenir sur leur décision».
Le traité de Sèvres n'étant pas approuvé, un nouveau traité, celui de Lausanne, est alors signé entre les Alliés et les nouveaux dirigeants de l'État turc, le 24 juillet 1923. Ce traité déclare la victoire de Mustafa Kemal. Dans ce traité, il n'est plus question d'autonomie pour les Kurdes. C'est donc à partir de ce moment historique,...
tracking img