Problemes de l'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3840 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Des conflits liés aux moyens peu écologiques d'utiliser cette ressources.

"Le Ministère de l'environnement en 1978 estimait que la pollution de l'eau était due à deux causes essentielles : les rejets industriels responsables de 55% de cette pollution, 45% provenant de l'émission d'eaux usées par les agglomérations."

Comme nous l'avons vu précédemment avec, une fortecroissance démographique(la population du Moyen Orient a été multipliée par quatre ces dernières années), une amélioration des conditions de vie dans les pays en développement, une hausse du tourisme, une croissance des entreprises consommatrices d'eau et une augmentation accrue de l'agriculture, le moyen orient à considérablement augmenter ses besoins en eau .

Les problèmes mondiaux etnationaux de l'agriculture intensive sur l'environnement.

Un être humain sur deux vit dans une zone où les réserves d'eau douce diminuent. A cause de l'agriculture et de l'industrie qui pompent 90% des ressources. Les surfaces cultivables diminuent à cause des agressions et des négligences humaines (urbanisation, prélèvements d'eau excessifs...). Le phénomène d'assèchement (lacs disparus,nappes phréatiques qui baissent..) n'est pas seulement dû au réchauffement climatique. C'est surtout la surexploitation par l'homme des ressources aquifères qui en est la cause.
Au cours des 15 dernières années, la production agricole a enregistré une croissance annuelle de 2,2%, avec 3,4% pour les pays en développement et 0,2% pour les pays développés
Ce secteur est responsable de20 à 30% au moins des émissions de gaz à effet de serre, principalement dues à l’élevage des ruminants et aux rizières. Il représente l’une des principales causes de pollution des eaux et de dégradation des sols .De plus,la faible maîtrise du drainage associée à de mauvaises pratiques d’irrigation ont provoqué la salinisation d’environ 10% des terres irriguées dans le monde. Ces consommationimmodérées de l'eau, ont un impacte sur l'environnement désastreux.

Dans un certain nombre de pays du moyen-orient la consommation est supérieure à la disponibilité. Tous les pays de la région sont donc caractérisés par un déséquilibre entre leur ressource en eau et l’accroissement de la consommation, on en conclut que les besoins ne sont pas satisfaits par les ressources naturelles.Ceci peut s´expliquer notamment par les politiques de développement agricole menées par le Liban, la Syrie et Israël. En effet, le secteur agricole est le plus consommateur, il emploie plus d’individus, occupe plus d’espace et utilise plus d’eau que tout autre activité humaine. Ces politiques ont donc aggravé ce déséquilibre puisque 70 % de l’eau consommée est destinée à l’irrigation et parconséquent a pu provoquer des modifications sur l'environnement. Le recours à des techniques comme l'irrigation intensive, le dessalement de l´eau de mer ou bien l´utilisation de nappes phréatiques non renouvelables perturbe l'écosystème des régions concernées. Ces usages agricoles prépondérants dans les zones arides et semi-arides du moyen-orient amènent quelquefois à des effets environnementauxnéfastes (baisse des nappes phréatiques, dégradation des sols par salinisation,pollution des eaux...).
La hausse de l'irrigation dans cette région du monde assèche de plus en plus les mers et les fleuves (La Mer noir, le Jourdain...).Les premiers constats montrent bien qu'un mauvais contrôle de l'irrigation entraine une dégradation notable sur l'environnement.
Plusieurs phénomènespeuvent se produire :
Une consommation immodérée entraine la désertification des terres.
Une eau non ou mal drainée entraine une stérilisation des terres.
Un engorgement des sols entraine la privation d'oxygène pour la faune et la flore.

Enfin cette mauvaise gestion amplifie l'érosion des sols provoquant des inondations.
La pénurie est enfin aggravée...
tracking img