Proces et realites, essai de cosmologie, de whitehead

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (999 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PROCES ET REALITES, essai de cosmologie, de Whitehead

Chapitre 1 : LA PHILOSOPHIE SPECULATIVE

Pour lui, l’arbitraire est une condition de nécessité (il y a eu un geste qui deviendranécessaire). Un événement sollicite quelque chose en nous, qui va engendrer une chaîne d'idées. Cette chaîne d'idées doit être cohérente, logique et nécessaire.
*cohérent : tous les éléments d'une idée doiventêtre liés les uns aux autres.
Si l’idée est bien construite, elle sera sa propre nécessité.

Elle doit aussi être :
- applicable : au moins un événement actuel de la nature qui sollicite ma pensée,et auquel je répond par une chaîne d'idées.
- adéquate : il ne doit pas avoir qu'un seul élément qui soit interprétable par cette idée.

=> Pour Whitehead, la philo spéculative est une réponse à unévénement du monde qui va passer par une construction abstraite qui doit permettre d’exprimer ce qu’a été cet événement mais avec lui tous les événements de cette expérience. Cette manière d’êtresollicité par le monde va impliquer une réponse dont les éléments vont permettre une réponse à toutes les sollicitations.

Tout événement existe simultanément en plusieurs endroits, et en une infinitéd'espace-temps. Ex : César et le Rubicon : César traverse sans autorisation du Sénat le Rubicon (fleuve d'Italie) avec ses troupes, et viole donc la loi. Il lance un défit au Sénat qui dirige laRépublique. César est un événement, le Rubicon est un événement et César qui franchit le Rubicon est un événement.
Un événement est une multiplicité de petits événements. Pour W, tous les événements ont lamême valeur, il n’y en a pas un qui est plus vrai que l’autre. Ce qui est différent, c’est le niveau de pertinence de ces événements.
Un événement a une dimension publique (=sa propre perspective)et une dimension privée (selon la perspective d’un autre).

Section 2 :
Bergson (influence sur Whitehead) : l'intuition et le langage font obstacle. Nous avons tendance à faire correspondre...
tracking img