Processus participatif dans le dsrp du burkina

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
10 années d’IPPTE au Burkina Faso.

ANNEXE B5 SAP – Indicateurs sociaux du Burkina Faso

Dernière année Même région / revenu

1970-75 1980-85 1997-2003 Afrique Subsaharienne Faible revenuPOPULATION
Population totale au milieu de l’année (millions) | 6.2 | 7.9 | 12.1 | 702.6 | 2,310.3 |
Taux de croissance (Moyenne annuelle pour la période) | | 2.5 | 2.4 | 2.3 | 1.9 |
| | | | | |
Population urbaine (% de la population) | 6.4 |11.4 | 17.8 | 36.1 | 30.3 |
Taux de fertilité total (Naissances par femme) | 7.3 | 7.3 | 6.3 | 5.1 | 3.7 |
| | | | | |
Pauvreté (% de la population) | | | | | |
Indice de pauvreté | - | - | 45.3 | - | - |
Indice urbain | - | - | 16.5 | - | - |
Indice rural | - | - | 51.0 | - | - |
| | | | | |
Revenu | | | | | |
PIB par habitant (USS) | 160 | 210 |300 | 490 | 450 |
Indice de prix à la consommation (1995=100) | 31 | 76 | 123 | - | - |
Indice du prix alimentaire | - | 92 | 131 | - | - |
| | | | | |
Revenu / consommation | | | | | |
Distribution | - | - | 48.2 | - | - |
Indice Gini | - | - | 4.5 | - | - |
| | - | 60.7 | - | - |
| | | | | |
Indicateurs sociaux | | | | | |
Dépenses publiques | || | | |
Santé (%PIB) | - | - | 1.5 | 2.5 | 1.2 |
Education (%PIB) | - | 2.0 | - | 3.4 | 2.7 |
Sécurité sociale | 0.6 | 0.8 | - | - | - |
Taux net d’inscription à l’école primaire | | | | | |
Total | 9 | 23 | 35 | - | 78 |
Masculin | 12 | 29 | 41 | - | 84 |
Féminin | 7 | 17 | 29 | - | 72 |
Accès à une source d’eau potable | | | | | |
Total | - | - | 42 | 58 |75 |
Urbain | - | - | 66 | 83 | 90 |
Rural | - | - | 37 | 45 | 69 |
Taux d’immunisation | | | | | |
(% Enfants de 12-23 mois) | | | | | |
Rougeole | - | 38 | 46 | 58 | 64 |
DPT | - | 9 | 41 | 54 | 64 |
Malnutrition des enfants (%moins de 5 ans) | - | - | 34 | - | 44 |
Espérance de vie à la naissance (Année) | | | | | |
| | | | | |
Total | | | | ||
Masculin | 42 | 45 | 43 | 46 | 58 |
Féminin | 41 | 44 | 42 | 45 | 57 |
Mortalité | 44 | 47 | 44 | 47 | 59 |
Infantile (sur 1000 naissances) | 163 | 140 | 107 | 103 | 82 |
Moins de 5 (sur1000 naissances) | 290 | 247 | 207 | 174 | 126 |
Adulte (15-59) | | | | | |
Masculin (sur 1000 habitants) | 526 | 467 | 559 | 519 | 319 |
Féminin (sur 1000 habitants) | 407 | 362 | 507 |461 | 268 |
Maternel (sur 100,000 naissances) | | - | 1,000 | - | - |
(% naissances assistées par les agents de santé | - | - | : | : | 38 |

Faits marquant :
-le PIB par habitant n’a pas augmenté en terme réel depuis 1995 jusqu'à 2003.
-l’espérance de vie est passé de 42 ans en 70 à 43 en 2003
-en 2003 seulement 42% de la population à accès à une source d’eau potable.(plus en ville etmoins dans les villages)
-la mortalité infantile est 107 pour 1000 naissance et passe à 207 pour les moins de 5 ans.
-la mortalité maternelle est de 1000 pour 100000 naissance (en sachant que cette stat correspond aux naissances assisté d’un agent de santé).
- la pauvreté a globalement augmenté d’environ 2 point entre 1994 et 2003 (date des études nationales sur la pauvreté). La gravité decette pauvreté mesurée par la profondeur et la sévérité à elle aussi augmentée légèrement.
-autre élément important, en 2007 le Burkina est classé 177eme sur l’IDH sur 182 ! (rapport du FMI sur le développement humain)

Pourtant toute cette période, 1985-2003, est marquée par une croissance économique d’environ 3 à 5% par an en terme réel, en ayant en tète une croissance démographique d’environ...
tracking img