Produits bancaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PRINCIPAUX COMPTES DE DEPOTS

Le compte sur carnets : il s’agit d’un compte à vue rémunéré à un taux réglementaire fixé par la Banque Centrale en fonction des taux des bons du trésor par adjudication. C’est un compte à vocation sociale destiné à promouvoir l’épargne des ménages à petits et moyens revenus, d’où son caractère rémunéré. Ce compte ne peut en aucun cas être débiteur contrairementaux comptes courants.
➢ Minimum : 100 dirhams
➢ Maximum rémunéré : 300 000
➢ Particularité du décompte des intérêts :
▪ Les intérêts ne commencent à courir qu’à partir de la quinzaine qui suit la date de versement. Ex : un versement opéré le 2 mai ne générera des intérêts qu’à compter du 16 mai alors qu’un versement réalisé le 18 mai portera des intérêts à partir du 1juin. Dans ce cas, il est plus opportun que la date de versement se rapproche de la quinzaine. Rappelons que les quinzaines correspondent au 16 et au 1 de chaque mois (2 quinzaines par mois).
▪ Les intérêts cessent de courir la quinzaine qui précède la date de retrait. Ainsi, un retrait effectué le 5 mars aura cessé de produire des intérêts depuis le 28 février et un retraitréalisé le 25 mars ne produit plus d’intérêt depuis le 15 mars. Dans ce cas, il conviendra plutôt d’effectuer ses retraits au début de la quinzaine pour ne pas perdre les intérêts accumulés durant cette période.

➢ Le taux appliqué aux comptes sur carnets est modifié semestriellement par les autorités monétaires en fonction de la courbe des taux des bons du Trésor. En fait, la rémunération descomptes sur carnets est corrélée au taux des BDT à 52 semaines (1 an) diminué de 50 points de base (0,5%).
Cette rémunération est donc changée le 1 janvier et le 1 juillet de chaque année.

Le dépôt à terme : il est scindé en deux types : le compte à terme et le bon de caisse

➢ Compte à terme : c’est un compte à échéance qui enregistre deux opérations, l’une le jour du blocage etl’autre le jour du déblocage. Il est ouvert aussi bien pour les personnes physiques que pour les personnes morales avec un montant libre non limité. En revanche, la durée est figée, elle peut être de 3 mois, 6 mois ou 12 mois. Les taux d’intérêt sont négociables et les intérêts sont postcomptés, c’est à dire perçus à la date d’échéance.
Taux standard en vigueur : 3,00% pour 3 mois de blocage3,25% pour 6 mois
3,50% pour 12 mois
Toutefois, comme indiqué précédemment, chaque banque peut fixer ses propres taux liés tant aux taux directeurs qu’à la politique menée par la banque.
Il est prélevé une taxe de 30% ou 20 % sur les intérêts (TPPRF).
En cas de besoin, le client peut demander une avance sur la somme qu’il a bloqué, mais la banquelui fait supporter une majoration de 2% supplémentaire par rapport au taux offert sur le compte à terme. Ex : pour un DAT à 3 mois rémunéré à 3%, si le client sollicite une avance , le taux qui lui sera facturé sera de 5% (3%+2%).
➢ Bon de caisse : en contrepartie de la somme bloquée, le client reçoit un bon qui correspond à une reconnaissance de dette. Le bon peut être anonyme ou nominatif,il est transmissible par endossement s’il est nominatif et de main en main s’il est anonyme.
Les intérêts peuvent être précomptés ou postcomptés.
Postcomptés : K*T*D/1200 avec K=capital, T= taux et D=durée
Précomptés : Capital à verser = K*100/100+(100*T*Nombre jours/360)

Le compte courant : il s’agit d’un compte à vue ouvert tant pour les personnes physiques (comptechèque) que pour les personnes morales (compte courant entreprise). Ce type de compte n’est pas rémunéré mais peut donner lieu à un débit en compte ou découvert.
Sur ce compte, les intérêts sont calculés à partir de la notion de date de valeur.
Définitions préalables :
La date comptable est la date à laquelle une opération est imputée en comptabilité sur le compte du...
tracking img