Produits cosmetiques pouvant contenir des alcools

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE VIEILLISSEMENT DE LA PEAUUN CAPITAL À BIEN PROTÉGERComme tous les organes du corps, la peau est soumise aux effets du temps. Si cet effet est visible, il est très influencé par la façon dont on en prend soin tout au long de sa vie.LE VIEILLISSEMENT, UN PROCESSUS NATURELLa peau est un organe en renouvellement permanent. Tout comme les os, les cellules de la peau meurent et se renouvellentchaque jour. Dans leur fonctionnement normal, les cellules de la peau se renouvellent tous les 28 jours, pendant 50 cycles au maximum. Mais au fur et à mesure que la peau vieillit, le renouvellement des cellules de la peau se ralentit, et peut passer à plus de 30 jours. Les cellules les plus anciennes peuvent alors s'accumuler et donner l'impression de teint brouillé et de peau épaissie, traduisantégalement le dessèchement cutané qui est souvent la première plainte des personnes vieillissantes. Si le dessèchement n'est pas corrigé, les rides vont laisser plus facilement leur empreinte sur la peau, d'autant que cette dernière a tendance également à s'amincir. Parallèlement, apparaissent des modifications du derme, responsables de sa perte de tonicité et du relâchement également sous-tendu par lafonte du tissu graisseux et musculaire qui ne joue plus son rôle de soutien. Les volumes et l'aspect du visage se modifient progressivement tandis que les rides se creusent.UNE ALTÉRATION DES PROCESSUS DE RÉPARATION ET DE MAINTENANCE CELLULAIRELe vieillissement est lié à une altération des mécanismes de réparation ou de maintenance des cellules. Il est déterminé, d'une part, par une sorted'horloge biologique individuelle génétiquement programmée, d'autre part, par les capacités de résistance de la cellule aux dégâts oxydatifs causés par des substances toxiques appelées « radicaux libres ».L'horloge biologique individuelle :
Les chromosomes, porteurs du patrimoine génétique de l'individu, se raccourcissent à chaque division cellulaire. Lorsqu'ils sont devenus trop courts, les cellulesarrêtent de se diviser et entrent en sénescence. Certains facteurs extérieurs peuvent accélérer le raccourcissement de ces chromosomes et donc accélérer indirectement les phénomènes de vieillissement cellulaire. C'est le cas par exemple du tabac ou du stress.La résistance au « stress oxydatif » :
La centrale énergétique cellulaire s'appelle la mitochondrie. L'agression de la cellule par dessubstances toxiques appelées « radicaux libres » va entraîner des modifications de la mitochondrie et être responsable d'une diminution de l'énergie vitale de la cellule. Les capacités de résistance mitochondriale sont génétiquement déterminées et évoluent également avec l'âge de façon variable en fonction des individus.LE RÔLE DES HORMONESLe vieillissement est également sous le contrôle d'un facteur decroissance apparenté à l'insuline. Les cellules de la peau, ou kératinocytes, ont des récepteurs spécifiques pour ce facteur de croissance. Avec le temps, les kératinocytes, ainsi que d'autres cellules de la peau, les fibroblastes, perdent leur capacité de réponse à ce facteur de croissance et les cellules ne peuvent plus se développer parfaitement. Ainsi, les fibroblastes ne fabriquent plus aussibien le milieu essentiel à la vie des cellules de la peau : moins de collagène et moins d'acide hyaluronique donnent un aspect moins tendu à la peau. De nombreuses hormones, comme les hormones thyroïdiennes ou les hormones sexuelles, jouent un rôle important sur la croissance et l'aspect de l'épiderme. La baisse de la sécrétion hormonale observée au fil du temps joue donc un rôle important dansle vieillissement cutané.LE RÔLE DE L'ENVIRONNEMENTLe rôle de l'environnement est presque aussi important que celui de la physiologie dans le vieillissement cutané. Depuis quelques années, les spécialistes se sont aperçus qu'un environnement défavorable (soleil, tabac, stress...) pouvait modifier le capital génétique des cellules cutanées, les rendant moins efficaces dans leur multiplication et...
tracking img