Professeur d'economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.meilleurtaux.com/savoir/taux/nouvelle/
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2010/11/21/001-irlande-brian-lenihan-banques.shtml
http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-51
Banque centrale européenne (BCE) :
C’est la banque centrale de l’Union européenne. Elle est chargée de définir les grandes orientations de politique monétaire de la zone euro et de prendreles décisions nécessaires à sa mise en œuvre. C'est-à-dire de maintenir le pouvoir d'achat de l'euro et donc la stabilité des prix dans la zone euro. Cette zone comprend les 16 pays de l'Union européenne qui ont introduit l'euro depuis 1999. La BCE a été créée en 1998 et son siège est à Francfort-sur-le Main, en Allemagne.

Missions, objectifs et instruments de la Banque centrale européenne : La Banque centrale européenne est chargée de la mise en œuvre de la politique monétaire, de la conduite des opérations de change, de la gestion des réserves officielles des pays membres de la zone euro et de la promotion du bon fonctionnement des systèmes de paiement (fonction de surveillance financière). Son objectif prioritaire, fixé par le traité sur l'Union européenne, est de préserver lastabilité des prix dans la zone euro. Celle-ci a été définie par le Conseil des gouverneurs comme une inflation annuelle inférieure à 2% mais suffisamment proche de ce seuil pour éviter tout risque de déflation. La BCE s'est, en outre, vue fixer comme objectif secondaire, subordonné à la réalisation de l'objectif de stabilité des prix, de « promouvoir le progrès économique et social, ainsi qu'unniveau d'emploi élevé, et de parvenir à un développement équilibré et durable ». Enfin, compte tenu de sa mission de conduire les opérations de change, elle est supposée appliquer la politique de change définie par les Etats membres. Cependant, la politique de change n'a pas jusqu'à présent fait l'objet de décision du Conseil, ce qui laisse la BCE libre d'utiliser les opérations de change en vue deréaliser ses objectifs de stabilité des prix et de progrès économique.
D'après les missions qui lui ont été fixées, la BCE doit donc accorder la priorité à la stabilité des prix sur la promotion de la croissance et de l'emploi, bien que celle-ci ne soit pas absente de ses préoccupations. De fait, les études économiques menées sur le sujet ont montré que la BCE poursuivait simultanément ces deuxobjectifs et non pas uniquement la stabilité des prix.

La politique monétaire de la BCE :
Pour atteindre les objectifs qui lui ont été assignés, l'instrument principal de la BCE est le pilotage des taux d'intérêt à court terme. Ceux-ci ont un impact sur les taux d'intérêt des banques et du marché et, par là, sur la facilité d'obtention de crédits, sur le prix des actifs financiers, sur les tauxde change, puis par ricochet sur les conditions d'offre et de demande sur les marchés des biens, le marché du travail, les marchés financiers et le marché des changes. Ce mécanisme de transmission conduit à une modification du niveau des prix des biens domestiques et des biens importés et, ainsi, du rythme de l'inflation. D'une façon générale, on peut résumer en disant qu'une augmentation des tauxcontribue à ralentir l'inflation mais contraint l'activité, alors qu'une baisse des taux à tendance à favoriser l'investissement et à ralentir l'inflation.
La Politique monétaire :
Composante de la politique économique mise en œuvre par la banque centrale, visant à agir sur l'activité économique nationale à travers le maniement d'instruments monétaires, tels que la masse monétaire, le tauxd'intérêt ou le taux de change
Les conséquences de la politique monétaire sont très larges : elles portent sur le niveau des prix ainsi que sur le niveau d'activité.
L'objectif de la politique monétaire est de contribuer à la sauvegarde de la valeur interne et externe de la monnaie nationale, condition nécessaire pour une stabilité des prix. Le contrôle de la société sur l'autorité monétaire...
tracking img