Programme de descartes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Première Méditation

Tout d’abord, dans la première méditation, Descartes se rend compte que peut d’opignon sont incontestables. Que ceux-ci ne pouvaient qu’être douteux et incertain.Il commençapar se défaire de toutes opignons qu’il avait reçus jusqu’à présent pour avoir comme objectif d’établir qu’elle que chose de ferme, précis et indubitable.
Puis, quand son esprit fut libre, ils’applica à tous les détruires. Automatiquement qu’il doutait sur un sujet il le rejetait.Le premier doute fut les sens, car puisque les sens l’on trompé une fois il se voit prudent de ne pas ce fier à ceux-ci.Alors, il se posa une question « Comment est-ce que je pourrais nier ces mains et ce corps-ci soient à moi? Le premier argument fut la folie : (…« qu’ils assurent constamment qu’ils sont des rois,lorsqu’ils sont des pauvres. Mais quoi ? ce sont des fous; et je ne serais pas moins extravagant, si je me réglais sur leurs exemples».
Le deuxième argument fut le rêve il s’objecta à sa proprepensé : Est- ce que je suis coupé de la réalité même dans le rêve ? Il prit exemples sur les tableaux : ( Le rêve c’est des tableaux qui représente la réalité on ne perd pas contact avec la réalité). Ledeuxième argument fut les couleurs : ( Que même si les rêve sont flous, les couleurs sont une partielle de réalité donc une chose réelle) . Enfin, le troisière argument fut les choses simples etuniverselle comme, les formes géométriques, le nombre qui traitent de choses fort simples, réellee et indubitable, car deux plus trois formerons toujours cinq et un carré aura toujours quatre côtés.Descartes va tout d'abord mettre en avant l'hypothèse d'un Dieu tout puissant, "qui peut tout", qui sait tout et qui est la cause même de son existence .Descartes va alors exposer l'hypothèse d'un Dieutrompeur : qui ne cesse de vouloir faire qu'il se trompe.

Mais se tromper et fallir est une sorte d’imperfection, donc l’homme puisqu’il est imparfait il se trompe toujours.Et ceux qui nie se...
tracking img