Programme du dap

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le programme en 25 points du programme du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP)

En janvier 1919, le serrurier Anton Drexler fonda à Munich le Parti Ouvrier Allemand (ou DAP en allemand   : Deutsche Arbeiterpartei), groupuscule d’extrême droite comme tant d’autres dans l’Allemagne d’après 1919, meurtrie par la défaite et le « coup de poignard dans le dos »(Dolchstoßlegend). La République de Weimar était régulièrement ébranlée par des agitations politiques violentes. Afin de surveiller le DAP d’Anton Drexler, les services de renseignements de l’armée lui envoya l’alors caporal Adolf Hitler, soldat ayant passé quatre ans dans les tranchées et traumatisé par le sort de la nouvelle Allemagne et l’humiliation du « diktät de Versailles ». En 1920, le parti ouvrierallemand (DAP) se transforma en parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) et cette mutation fut symbolisée par un programme résumé en 25 points. On ignore qui furent toutes les personnes participant à l’élaboration de ce programme même si Ian Kershaw reconnaît la « patte » du chef du parti, Anton Drexler, et de l’économiste du NSDAP, Gottfried Feder. Le 24 février 1920, c’estl’orateur vedette du parti, Adolf Hitler, qui présenta devant une foule de près de 2   000 personnes, le programme en 25 points qui marqua la naissance du parti national-socialiste allemand, qui sera plus tard communément appelé « parti nazi ». L’Allemagne d’alors est traumatisée par la défaite, se sent vaincue et humiliée. Elle est touchée par des crises économiques, sociales, et politiques nées del’aprèsguerre. Dès lors, on peut se demander à travers ce programme en 25 points dans quelle mesure la défaite de 1918 et le Traité de Versailles ont posé les jalons des réflexions nazies, ainsi que les «   réponses   » que ces dernières proposent pour résoudre les problèmes de l’Allemagne de Weimar. I - Un programme nationaliste A) Le rejet du Traité de Versailles et le révisionnisme Les trois premiersarticles sont consacrés à ce qui est considéré comme l’injustice du Traité de Versailles. Tout d’abord, le premier article réclame la constitution d’une Grande Allemagne sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ce qui était un des 14 points de Wilson, mais qui n’avait pas été appliqué à l’Allemagne. Si cela avait été le cas, l’Allemagne se serait retrouvée agrandie après la Première Guerremondiale, ce que les Alliés et surtout la France refusaient évidemment. Le premier article réclame donc l’unification de la Grande Allemagne, soit l’Allemagne et l’Autriche. En déclarant dans le deuxième point du programme « nous réclamons l’égalité des droits pour le peuple allemand vis-à-vis des autres nations, et l’annulation des traités de Versailles et de Saint-Germain », le NSDAP proposaitd’annuler ce que les Allemands appelaient le « diktat » de Versailles. Ce surnom est dû au fait que le Traité de Versailles fut préparé et rédigé uniquement par les vainqueurs et qui ont traité l’Allemagne de manière inégale. En effet, le Traité de Versailles, signé le 28 juin 1919 provoque la perte d’1/7° du territoire Allemand, ce qui exclue 6,5 millions d’Allemands, soit environ 1/10° de lapopulation allemande et donna à l’Allemagne un statut inégalitaire vis-à-vis des autres nations. De plus, l’Allemagne a perdu provisoirement sa souveraineté sur la Sarre et devait subir l’occupation de la Rhénanie par les vainqueurs, pour une durée de 5 à 15 ans.

Le Traité de Saint-Germain du 10 septembre 1919, mentionné également dans le 2e point, a demandé l’Empire des Habsbourg, mais a aussiinterdit l’Anschluss. Un des premiers objectifs des fondateurs du NSDAP était donc de réunir tous les germanophones sur un seul territoire. L’article 231 du Traité de Versailles désignait l’Allemagne et ses alliés comme seuls responsables des dommages et pertes dus à la guerre leur imputant ainsi la responsabilité morale de la guerre, cet article permit alors aux vainqueurs de justifier leurs...
tracking img