Programme d'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L’EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L’EDUCATION

COMMISSION NATIONALE D'HISTOIRE ET DE GEOGRAPHIE

PROGRAMME D’HISTOIRE

- septembre 2004 -

PRÉFACE
Le Sénégal a hérité de l’époque d’avant indépendance une certaine forme d’écriture des programmes pédagogiques, forme qui a consisté à lister les matières (contenus) sans que l’on sache, de manièreexplicite, les compétences à installer chez l’apprenant : enseigner était alors essentiellement un art fondé sur la divination des intentions.

C’est ainsi que les méthodes expositives ont longtemps prévalu dans notre système éducatif, en privilégiant l’enseignement au détriment de l’apprentissage.

Se référant à l’évolution des sciences de l’éducation, la Commission Nationale de Réforme del’Education et de la Formation (CNREF) a recommandé une autre forme d’écriture du programme pédagogique, qui s’appuie sur l’explicitation des intentions pédagogiques. Cette nouvelle approche, je l’espère, induira une évaluation plus pertinente et transparente des élèves.

Ce travail de rénovation a été entrepris avec détermination et abnégation par les différentes commissions spécialisées.

Je profitede l’impression et de la diffusion des nouveaux programmes pour remercier très sincèrement les membres des commissions nationales pour le travail remarquable qu’ils ont fourni. Ils nous permettent de mettre, aujourd’hui, à la disposition des enseignants des outils indispensables à l’amélioration qualitative de notre système éducatif, en visant deux objectifs majeurs : la pertinence etl’efficacité des enseignements.

Le Ministre de l’Education

Moustapha SOURANG

RECOMMANDATIONS MÉTHODOLOGIQUES
Les objectifs d’étude ou savoirs à enseigner constituent une obligation et le professeur devra les traiter en totalité sous peine d’introduire des hiatus dans la continuité du programme, de l’histoire et du répertoire cognitif de l’élève. Cependant, l’enseignant, dans la réalisation desprogrammes ainsi définis, est responsable ; à cet égard, il peut prendre toutes les initiatives qu’il juge utiles pour atteindre de manière efficiente les objectifs définis par les programmes. A) – LES MÉTHODES ET DÉMARCHES PÉDAGOGIQUES Le professeur est responsable de la réalisation du cours. Il doit faire preuve d’autonomie, de rigueur et de sens des responsabilités. Dans le cadre de cetteautonomie, il devra cependant prendre en charge l’obligation à tous les niveaux de classe, de définir des objectifs spécifiques et faire acquérir des connaissances et compétences ainsi définies. Pour cela, il doit maîtriser les connaissances et compétences relatives à la discipline et à la didactique de la discipline. Il n’est pas question d’enfermer le professeur dans le carcan d’un modèle pédagogiquecensé être apte à résoudre toutes les situations d’enseignement-apprentissage. Malgré tout, le professeur devra, dans la gamme des méthodes disponibles (méthodes expositives, méthodes de dialogue, méthodes de tâche), privilégier celles qui favorisent : la participation de l’élève à l’élaboration du savoir ; la valorisation du savoir et du savoir-faire ; l’acquisition des connaissances etcompétences mobilisables et transférables ; l’initiation à la méthode de recherche en histoire. Il devra aussi saisir toutes les opportunités pour concrétiser le cours, en développant l’utilisation des documents et supports (écrits, figurés, sonores, visuels) dans un sens de facilitation, d’illustration et de découverte. Les activités d’enseignement-apprentissage devront se focaliser sur les apprentissagesde l’élève en le dotant de connaissances solides, d’esprit critique et de sens de la rigueur, tout en facilitant ainsi son insertion dans son temps et dans sa société par une claire perception de son identité nationale. B) – LES SAVOIRS A ENSEIGNER Le savoir scolaire que l’élève doit acquérir, devra être en phase avec les connaissances nouvelles en histoire et communément admises par leur...
tracking img