Projet de thèse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1124 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Projet de thèse

Discipline : Management et sciences sociales - Sciences de gestion - organisation des entreprises et RH.

L’origine de ce projet remonte à la prise de conscience d’avoir fait comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, de la gestion du changement sans le savoir !
En effet, entre 1996 et 1998, nous avons eu l’opportunité de participer au transfert d’une usine de centre villedatant des années 20 vers une usine ultramoderne dans une banlieue industrielle portuaire. Cette période d’intense changement organisationnel et personnel, vécue de l’intérieur, a généré quelques années plus tard le désir de structurer les souvenirs et les leçons tirés de cette expérience dans le cadre du programme AsiaInvest – Quality in the food industry, pour une étude de cas de gestion duchangement.
La réflexion menée sur ce sujet, dans le cadre d’AsiaInvest, mais aussi dans le cadre d’activités de conseil au sein d’une entreprise vietnamienne, nous conduit à réfléchir et à structurer cette réflexion autour de l’axe de la gestion du changement dans les entreprises vietnamiennes.

Entre 1986 et 1995, le Vietnam s’est engagé dans un double processus de transition et dedéveloppement, concrétisé le 11 janvier 2007 par l’entrée dans l’Organisation Mondiale du Commerce au sein de laquelle il devient le 150e membre.
Cet événement, hautement symbolique, plonge le Vietnam dans le grand bain de la concurrence internationale, imitant en cela les premiers nouveaux pays industrialisés d’Asie. De nouvelles règles du jeu industrielles et commerciales s’imposent aux entreprises,vietnamiennes ou étrangères, présentent au Vietnam qui doivent s’y adapter.
Depuis 1995, le processus d’insertion internationale du Vietnam se traduit par des restructurations profondes qui recomposent le paysage industriel. La part de l’Etat décline de façon générale mais plus particulièrement dans les secteurs qui sont le moteur de l’économie d’exportation. Des structures hybrides, sous forme dejoint-venture, sont apparues avec les flux d’investissements directs étrangers (IDE). Souvent ces structures sont arrivées au Vietnam « clés en main », important le modèle industriel et managérial de son bailleur de fonds.
Une dizaine d’années plus tard, le contexte économique et réglementaire évoluant, la structure juridique des entreprises évolue elle aussi ; des partenaires de joint-venture serenforcent ou quittent les structures qu’elles ont créées et les nouveaux entrants arrivent avec leur nouveau modèle organisationnel.
Après l’euphorie de l’entrée dans le club du commerce mondial, la situation vietnamienne est fragilisée par une crise des liquidités qui secoue le secteur bancaire national et une inflation qui atteindra près de 30% ; cette situation locale, en voie de résolution, serarejointe par la crise financière et économique au cours de la seconde partie de l’année 2008.
C’est le moment pour les structures opérant au Vietnam, au sein d’une économie de marché à orientation socialiste de faire un examen de conscience et de s’interroger sur l’absence d’éthique, l’absence de gestion de la qualité masquée par la prolifération de normes et de certifications plus ou moinscomplaisantes.
Cette nécessaire remise en cause des organisations devra déboucher sur une redéfinition de la stratégie, des valeurs et de l’identité des entreprises qui souhaitent participer au développement économique du Vietnam de demain.
La gestion du changement organisationnel devient dès lors un enjeu capital.

L’objectif de travail, qui pourrait être valorisé dans le cadre d’une thèse, est desuivre l’évolution d’entreprises du secteur agroalimentaire basé au Viêt Nam et de les accompagner dans la mise en place des conditions pour réussir leur évolution organisationnelle.
Une des entreprises cibles pourrait être une entreprise créée il y a une vingtaine d’années dans le cadre de l’ouverture économique du pays sous la forme d’une joint-venture franco-vietnamienne et qui a prospéré...