Projet emballage : twinings fresh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4090 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
| |

| |
|

| [ Projet Emballage 2011 : Twinings Fresh ] |

© Twinings

Table des matières

1 – Description exhaustive de l’emballage 4
1.1 – Le sachet 4
1.2 – La pochette 5
1.2 – La boîte 6
2 – Conformité du produit conditionné 7
2.1 – Vis-à-vis de la réglementation 7
2.2 – Vis-à-vis de la santé des consommateurs 8
3 – Cahier des charges fonctionnel ducouple emballage / produit 9
3.1 – Analyse fonctionnelle du produit 9
3.2 – Analyse fonctionnelle de l’usage 11
3.3 – Analyse fonctionnelle du consommateur 11
3.4 – Analyse fonctionnelle du client 12
3.5 – Analyse fonctionnelle du prix 12
4. Analyse critique de la solution emballage et propositions d’amélioration 13
Références bibliographiques 14


Introduction
Le thé constitue laseconde boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. En France, 6 personnes sur 10 en boivent et près de 15 000 tonnes de thé y sont consommées chaque année, soit environ 230 g par personne.
La société Twinings propose plus d’une cinquantaine de références en matière de thés et d’infusions. En 2010, elle innove en lançant sa gamme de thés « Fresh » qui se boivent frais, mais surtout,infusent directement dans l'eau froide. Cette gamme présente aujourd’hui 4 parfums : citron, agrumes, menthe et pêche.
Nous allons ainsi étudier le produit « Twinings Fresh, Thé pêche ». Nous décrirons d’abord son emballage, puis sa conformité, avant d’effectuer une analyse fonctionnelle et enfin, une analyse critique de la solution emballage.

1 – Description exhaustive de l’emballage
1.1 –Le sachet

* Poids et dimensions
| Sachet (vide) : 0,2 g Plié (comme sur image): 7cm x 4,4 cmDéplié : 10,2 cm x 15 cmCordelette : 0,04 g, 20 cmSuffisamment longue pour un grand verreEtiquette : 0,06 g, 2,8 cm x 2,8 cmCoins coupés : saisie facile, pas de « piqures » |
* Composition
Le sachet est composé de deux matériaux résistants, à savoir de chanvre et de fibresthermoplastiques. Suite à un traitement d’étendage humide, d’égouttage et d’essorage, il prend cette structure spécifique, avec des micropores permettant à l’eau de pénétrer tout en retenant le thé. De plus, les bords du sachet de thé sont portés à 100°C afin de faire fondre les fibres thermoplastiques (sertissage à chaud) et d’obtenir un joint qui empêche le papier de se déplier. La cordelette, quant à elle,est composée de 3 fils en fibres de coton blanchies (au peroxyde d’hydrogène). Enfin, l’étiquette est à base de papier. Il s’agit de deux feuilles jointes de papiers couchés : un enduit a été déposé sur une face du papier afin d’assurer une meilleure qualité d’impression (elles diminuent l’absorption des encres) et d’obtenir un aspect mat. Cet enduit est composé de pigments de charges minérales (descarbonates et des kaolins) ainsi que du latex synthétique. Après une opération de calandrage, ce papier mat obtient un rendu brillant et lisse.
* Qualité
Les matériaux utilisés sont résistants : la cordelette ne casse pas facilement et reste bien attachée ; le sachet, quant à lui, ne se déchire pas. En outre, la forme et la composition de l’emballage sachet sont adaptées à une infusion(micropores). En effet, la cordelette supporte facilement l’eau bouillante et même si le carton prend l’eau, il ne se décolore pas, ni ne ramollit immédiatement.
* Analyse marketing
Le sachet de thé est basique, car en papier alors que certains sont en nylon. Cela est compensé par une belle étiquette rouge (symbole de gastronomie et de qualité) qui est, chose classique pour les sachets de thé,signée de la marque et du nom du produit. Mais, fait inhabituel, le dos de l’étiquette répète les conseils de préparation de façon claire et schématique, ce qui est utile vu que le « mode d’emploi » diffère des autres thés bus chauds : ce thé infuse dans l’eau froide et doit être remué.
1.2 – La pochette

* Poids et dimensions

| Poids (vide) : 0,6 gDimensions : Plié (comme sur...
tracking img