Projet idarati

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Atelier sur l’Administration Electronique au Maroc
RAPPORT DE SYNTHESE GENERAL Dés le départ, M. le Ministre a donné le ton à l’atelier en posant les axes de réflexion des travaux : - La question pour est moins pourquoi faut il développer l’administration électronique, que de chercher les moyens de la mettre en place et de l’inscrire dans la réalité ; L’objectif ultime de l’administrationélectronique est surtout de fournir un service public à l’usager dans les meilleures conditions d’efficacité et d’efficience ; Pour cela, il existe un projet de concrétisation d’une réelle administration électronique « IDARATI ». Sa construction nécessite la contribution et l’implication de tous les partenaires administratifs et sa mise en place demande un échange d’expérience aussi bien au niveaunational qu’international.

-

Aussi, le Maroc est appelé de manière urgente à promouvoir, de manière concertée entre gouvernement, secteur privé et société civile, l’utilisation des technologies de l’information. Selon M. Emmanuel Dierks de Casterlé ce choix stratégique se trouve être un choix de gouvernance. Dans un contexte international en mutation, un vaste programme de réforme institutionnelles’impose pour accélérer la croissance et favoriser la compétitivité économique. Les travaux se sont poursuivis par la suite grâce aux diverses interventions qu’on peut classer en deux grandes parties : 1ere partie : L’administration électronique : état des lieux et acteurs en présence 2eme partie : quelle forme de partenariat pour le développement de l’administration électronique ? L’écoute desdifférentes interventions et du débat fait ressortir des perspectives et surtout des recommandations que nous inclurons dans une 3ème partie.

2 1ERE PARTIE : ADMINISTRATION ELECTRONIQUE : ETAT DES LIEUX ET ACTEURS EN PRESENCE Au risque de bouleverser l’ordre de présentation des interventions, il m’est apparu utile de commencer par faire état des différentes expériences d’introduction des TIC,avant de restituer le cadre de développement du projet de l’Administration électronique. 1.1. Les expériences développées par les administrations

Beaucoup d’intervenants ont mis en avant leur expérience réussie en matière de mise en place des TIC dans leur administration. 1.1.1.Les expériences nationales Les intervenants ont exposé de nombreuses expériences peu ou moins connues par le public :L’expérience de l’administration de la douane qui en est à la phase de consolidation du système devenu déjà classique en remplaçant progressivement le SADOC par BADR. Cette expérience a eu des retombées certaines sur l’usager ; L’expérience du Département des Télécommunications, qui, à travers la mise en place de trois niveaux (global, intermédiaire et interministériel) dans l’administration enligne, vise la démocratisation de l’accès à l’information ; L’expérience de l’Agence Nationale de la Conservation Foncière et du Cadastre est en cours de déconcentration au niveau du territoire national afin de créer une administration de proximité, orientée vers le citoyen ; Le Ministère du Commerce et de l’Industrie s’est résolument engagé vers l’instauration d’une administration en ligne orientéeprincipalement vers l’entreprise en développant le partenariat, en fécondant de nouvelles entreprises et en renforçant la compétitivité de celles déjà établies ;

-

-

-

D’autres expériences, non relatées au cours de cet atelier, ont aussi été tentées par des administrations mais qui restent moins connues du public. Il ressort de ces expériences un certain nombre de constats : Desexpériences multiples mais diversifiées en matière de mise en place des TIC; Une faible pénétration des TIC dans l’administration, que ce soit au niveau des équipements ou de l’utilisation avec une faible exploitation des équipements existants ;

Khalid BEN OSMANE, Enseignant chercheur à l’ENA

3 Des disparités importantes selon les différentes administrations, avec des administrations à la...
tracking img