Projet turboreacteur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3206 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
III. Calculs

1. Pressions en (1), (2), (3), (3’) et (4) p.7

2. Températures par bouclages successifs p.8

3. Puissances consommées par les différents organes p.11

4. Chambre de combustion p.13
5. Températures et pressions turbine HP p.15
6. Températures et pressions turbine BP p.16
7. Ajustement du taux de dilution p.17
8. Vitesses et sections de tuyères p.19
9. Pousséesp.22
10. Adaptation à un turboréacteur existant p.23

IV. Schémas récapitulatifs p.26

Conclusion p.28

Annexes p.29

Principe du turboréacteur et but du projet

Principe

La soufflante, grande hélice, agit comme un aspirateur, elle aspire de l’air frais. Une partie de l’air est absorbé par les compresseurs (c’est le flux primaire), l’autre partie (le débit le plus important)constitue le flux secondaire.

Le compresseur BP est constitué d’étages (de 1 à 10). Chaque étage est constitué d’une roue à aubes tournant à grande vitesse. L’écoulement est alors dévié. Pour qu’il redevienne bien orienté pour le deuxième étage, il faut le redresser d’où des aubes dites « redressatrices », l’ensemble roue + aubes constituant un étage.

Chaque étage ne pouvant donner à luiseul un très fort taux de compression, il est nécessaire de placer plusieurs étages aux compresseurs BP et HP, pour atteindre une pression suffisante à l’entrée dans la chambre de combustion .

Le flux primaire est ensuite introduit dans la chambre de combustion où il brûle avec le kérosène. Les gaz de combustion sont ensuite envoyés dans la tuyère. Au préalable, on place des turbines, quisont les véritables moteurs des servitudes : une prise d’arbre sert à entraîner la soufflante, les compresseurs, et les auxiliaires électriques (non représentés sur les schémas).
Puis les gaz chauds (flux primaire) se mélangent aux gaz frais (flux secondaire), puis sont détendus dans la tuyère.
Le corps arrière, de forme fuselée, aide au mélange des flux et surtout évite les sillages de culot.But du projet

Le projet consiste donc à déterminer en chaque point repéré les conditions thermodynamiques :
▪ pression
▪ température
▪ débit,

puis de calculer en phase finale :
▪ la poussée du primaire
▪ la poussée du secondaire
▪ la poussée du réacteur
▪ la consommation spécifiquede carburant (kg/kW/h)
▪ la puissance mécanique.

Le calcul doit être repris par bouclage successif, pour ajuster la quantité d’air nécessaire, pour avoir la poussée indiquée. En effet, dans un avant projet, quelle que soit la poussée demandée, on effectue le calcul unitairement, c’est à dire que l’on calcule la poussée correspondant à la consommation d’1 kg de combustible(kérosène) et de comburant (air).
Il suffit ensuite de faire une règle de trois pour ajuster le débit à la poussée demandée.

I. Données et spécifications techniques

Ce petit turboréacteur à double flux doit avoir les spécificités suivantes :
▪ Faible consommation de carburant
▪ Non polluant (peu de fumées)
▪ Faible niveau de bruit

Rendements :▪ Soufflante – partie flux secondaire : (isentropique = 0,83
▪ Primaire + 1er étage Basse Pression (BP) : (isentr. = 0,86
▪ Compresseur Haute Pression (HP) : (polytropique = 0,85
▪ Turbine HP : (isentr. = 0,87
▪ Turbine BP : (isentr.= 0,89

Pertes de charge :
▪ Entre le compresseur BP et HP : [pic]
▪ Entre la turbine BP et la tuyère primaire : [pic]
▪ Entre la soufflante et la tuyère secondaire : [pic]
▪ Entre la sortie du compresseur HP et l’entrée de la chambre de combustion : [pic]

Débits de refroidissement :
▪ 5% du débit du flux primaire sont pris à...
tracking img