Projet d'intervention educative

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3628 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PROJET D’INTERVENTION EDUCATIVE 


Ces maux qui râpent !

« Les maux par les mots, c'est ainsi qu'on guérit. »
MC Solaar

« Quand il y a le silence des mots, se réveille trop souvent la violence des maux »
Jaques Salomé

Présentation :

J’ai effectué mon stage de première année au sein d’une Maison d’Enfants à Caractère Social. Cet établissement est implanté .... en pleinecampagne dans le département ..., à quelques kilomètres de ....l. La MECS..... accueille des mineurs (enfants et adolescents) de 4 ans à 18 ans en difficulté sociale, en carences affectives ou en danger moral, dont le retrait du milieu familial s'impose. La Maison d’Enfants est composée de quatre groupes de vie verticaux ou semi verticaux mixtes.

Mon stage s’est déroulé en internat sur le groupe...... L’équipe éducative est constituée de trois moniteurs éducateurs et d’un éducateur spécialisé (un homme et trois femmes). Ils s’organisent de sorte qu’il y ait un éducateur en journée (temps où les jeunes sont pour la plupart à l’école) et deux éducateurs en soirée. L’équipe éducative intervient principalement dans un accompagnement au quotidien (lever, coucher, repas, aide aux devoirs,sortie extérieure, transports, rendez-vous avec les travailleurs sociaux,…).

Les jeunes accueillis sur mon groupe sont environ au nombre de 10, ce sont principalement des garçons, âgés de 12 à 18 ans. Ces adolescents sont tous en situation de rupture : familiale, sociale ou culturelle. En effet ils ont connus des problèmes familiaux importants qui ne sont pas sans conséquences sur leur propreévolution.
Ces difficultés se joignent à des problèmes de comportement, de conflits avec l'autorité et avec eux-mêmes. La plupart des jeunes du groupe ont été écartés très tôt de leur cellule familiale, ils ont traversé leur enfance et/ou une partie de leur adolescence difficilement et conservent des traces profondes de leur histoire. Ils sont tous en souffrance.

Constats et observations :Joseph ROUZEL, "au départ de tout projet, il y a la mise en évidence d'une situation sur laquelle l'on veut agir. Soit un dysfonctionnement, soit une nécessité nouvelle."
Après quelques semaines passées au sein de l’équipe éducative à accompagner les jeunes au quotidien, j’ai pu ressentir une certaine tension au sein du groupe. En effet la moindre mésentente peut engendrer des heurts trèsimportants, ce qui provoque la plupart du temps un effet de groupe difficile à gérer. Le groupe est très bruyant, le rap hurle dans la salle commune, les jeunes se battent, provoquent les éducateurs, les allées-venues sont incessantes et le cadre est régulièrement transgressé. Il y a très peu d’investissement de la part des jeunes au sein du groupe, ils le disent eux mêmes « ils ne sont que depassage ».
La communication est également un point que je souhaite soulever, en effet celle-ci est parfois compliquée que ce soit entre jeunes ou entre l’équipe éducative et les jeunes.
Les liens et la confiance sont régulièrement mis à mal et testés. Les adolescents se livrent très peu, et refusent la plupart du temps les rendez-vous avec la psychologue ou le dialogue avec l’éducateur.

Ces jeunesne sont pas demandeurs d’activités sauf lorsque celles-ci sont payantes (patinoire, karting, cinéma…) mais en revanche, ils ne veulent surtout pas utiliser leur argents de poche pour participer aux activités. Pour eux, l’institution leur doit des prestations payantes.
Ils ont rarement l’occasion de participer à des activités communes et ne se connaissent que dans les moments de vie quotidienneou de conflits, et rarement dans des instants de partage. Par exemple au sein de la Maison d’Enfants, ils passent le plus clair de leur temps libre à « vadrouiller » sans autorisation dans le parc, cela engendre souvent des conflits entre jeunes de différents groupes de vie. Ils ont adoptés un schéma de communication très violent (langage ordurier, provocations, mise en danger volontaire…)...
tracking img