Prologue de gargantua

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Prologue de Gargantua

Introduction :

Rabelais 1484-1553. Auteur humaniste. Gargantua, 2e roman 1534. Démêlés avec Sorbonne dès Pentagruel 1532, d'où nécessité de prendre précautions par rapportà la censure.
Prologue : texte argumentatif dans lequel R présente les véritables enjeux de son peuvre et cherche à éviter éventuels malentendus à son propos.
Singularité du texte : ses aspectscontradictoires, à la fois grotesques et graves. réflexion sur son texte et sur la lecture en général.

Question possible :

Quelle conception paradoxale de la lecture R développe-t-il ici ?Problématique :

Paradoxe : combinaison de deux idées à priori cntradictoires. Quels sens contradictoires trouve-t-on dans le G, comment R résout-il cette contradiction ? Quels sont les enjeux véritablesde la lecture du G ?

Plan possible répondant à la question :

I- Un texte contradictoire, qui entraîne des lectures contradictoires

1- opposition être/paraître
2- deux niveaux designification
3- nécessité d'un travail d'interprétation pour passer de l'un à l'autre

II- La clé de la lecure : une métaphore filée, qui combine les deux sens du texte au lieu de les opposer

1- premièreimage de la bouteille
2- deuxième image : l'os à moelle

III- Les enjeux de cette double lecture : la religion, la politique et l'économie

1- le sens caché
2- les véritables enjeux
3- mais uneformulation comique

Conclusion :

- bilan : texte paradoxale, qui suscite un double niveau de lecture, une lecture "littérale" qui s'attache à l'aspect grotesque et trivial du texte et qui, enmême temps, est indissociable, parce qu'elle la rend possible, d'une lecture plus sérieuse, "transcendante" dans laquelle R traite des sujets brûlants de son temps : religion et politique, fût-ce aupéril de sa vie et de sa liberté.

- ouverture : liberté de ton d'un artiste engagé maison son engagement ne tarit pas veine comique et poétique. Le rire au service de la réflexion et leur...
tracking img