Prologue d'antigone de anouilh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4550 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse du prologue d’Antigone par Jean Anouilh

Bonjour je vais vous présenter aujourd’hui le prologue d’Antigone écrit par Jean Anouilh. Il s’agit d’une œuvre qui fut d’abord écrite par Sophocle en 441 av. J.-C. et Anouilh la reprend en la modernisant (vulgarisant) un peu. Sophocle (496-405 av. J.-C.) est un auteur de tragédies grec et s’est un des seuls dont quelques pièces ont pu êtreconservée.
Anouilh est né en 1910 et mort en 1987. Il a beaucoup écrit mais le succès ne fut pas toujours très grand. En 1944 il écrit Antigone, en pleine occupation allemande. Il ne se prononça jamais clairement au sujet de la guerre, cependant la pièce d’Antigone met en avant la résistance d’Antigone contre l’empereur Créon. Un parallèle avec la situation de l’époque peut être fait, Antigonereprésentant la Resistance, Créon Pétain.
La Resistance est l’ensemble des luttes menées contre l’occupant allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.
Philippe Pétain est maréchal et homme politique français qui dès le 26 Juin 1940 est président du conseil, il a le plein pouvoir et conclut l’armistice avec l’Allemagne.

Passons maintenant au sujet du passage, il s’agit d’une présentation despersonnages accompagnée d’une prolepse qui nous annonce ce qui va se passer durant la pièce.

Le texte peut se diviser comme suit :

1. Voilà…mourir ce soir.
Présentation des filles d’Oedipe
1.1 Voilà…jusqu’au bout
Présentation d’Antigone
1.2 Et , depuis que ce rideau…mourir ce soir.
Présentation D’Ismène
2. Le jeune homme… non plus pour lui.
Présentation de la famille de Créon
2.1 Lejeune homme…le droit de mourir.
Présentation d’Hémon
2.2 Cet Homme robuste…au seuil de sa journée.
Présentation de Créon
2.3 La vieille dame…pour lui.
Présentation d’Eurydice
3. Ce garçon pâle…la justice de Créon
Présentation des autres personnages
3.1 Ce garçon pâle…il sait déjà.
Présentation du Messager
3.2 Enfin les trois hommes…justice de Créon.
Présentation des gardes
4. Et maintenantque…puni de mort.
Le prologue, récit des événements antérieur au début de la pièce

Deux possibilités s’offraient pour le plan. L’une aurait été de faire deux grandes divisions, une pour la présentation des personnages, l’autre pour le prologue. J’ai cependant choisi de diviser la présentation des personnages en trois parties, les trois groupes de personnes différentes, cela permettant unedivision un peu plus claire mais qui fondamentalement n’influence pas la lecture de ce texte.

Pour le vocabulaire, deux précisions : - Sordide : D’une saleté repoussante
- Sépulture : inhumation considérée surtout dans les formalités et cérémonies qui l’accompagne.

Deux grandes axes dans mon analyse : - voir ce qu’apporte ce texte introductif au lecteur ou au spectateur
- comparer la versiond’Anouilh et de Sophocle

La didascalie avant le discours du Prologue sont assez importantes. Nous en retenons avant tout deux informations, la première étant que tous les personnages sont en scène, chose assez rare pour le début d’une pièce de théâtre pour être relevée, et deuxièmement « ils bavardent, tricotent, jouent aux cartes », s’amusent donc avant de jouer une tragédie, ce qui met enavant un contraste (tragédie = sérieux, la mort et les personnages s’amusent) et le non-sérieux semble se mettre en avant. Nous avons l’impression que nous voyons dans les coulisses. Remarque liminaire, ces trois lignes s’adressent au metteur en scène ou au lecteur, le spectateur quant à lui voit tout cela sur scène. La phrase suivante, c’est à dire « le Prologue se détache et s’avance » nous montrequ’il y a clairement une personnification qui se fait, le prologue étant normalement le discours qui introduit une pièce de théâtre, or s’il s’avance, c’est un personnage.
Son discours commence sur un ton assez familier avec le « Voilà ». Il annonce ensuite que « ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone ». Le vous montre que lui se met en dehors de tout, il n’est ni personnage,...
tracking img