Pronetariat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 246 (61253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 3

LA RÉVOLTE DU PRONÉTARIAT

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 4

DU MÊME AUTEUR

Une vie en plus. La longévité, pour quoi faire ?, avec François de Closets, Jean-Louis Servan-Schreiber et Dominique Simonnet, Seuil, 2005. La Plus Belle Histoire du monde. Les secrets de nos origines, avec Hubert Reeves, Yves Coppens et Dominique Simonnet,Seuil, 1996. L’Homme symbiotique. Regards sur le troisième millénaire, Seuil, 1995. Les Rendez-vous du futur, Fayard/Éditions n° 1, 1991. L’Avenir en direct, Fayard, 1989. L’Aventure du vivant, Seuil, 1988. Le Cerveau planétaire, Olivier Orban, 1986. Branchez-vous, avec Stella de Rosnay, Olivier Orban, 1984 (Grand Prix de la littérature micro-informatique grand public). Les Chemins de la vie,Seuil, 1983. La Malbouffe. Comment se nourrir pour mieux vivre, avec Stella de Rosnay, Olivier Orban, 1979. Le Macroscope. Vers une vision globale, Seuil, 1975 (Prix de l’Académie des sciences morales et politiques). Les Origines de la vie. De l’atome à la cellule, Seuil, 1966.

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 5

Joël de Rosnay
Avec la collaboration de Carlo Revelli

La révolte dupronétariat
Des mass média aux média des masses

Fayard

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 6

© Librairie Arthème Fayard, 2006.

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 7

À mes sept pronétaires du futur : Louis, Charlotte, Sophia, Max, Nicolas, Alexandra et Cyril.

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 8

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 9

IntroductionLes citoyens du monde sont en train d’inventer une nouvelle démocratie. Non pas une « e-démocratie », caractérisée par le vote à distance via Internet, mais une vraie démocratie de la communication. Cette nouvelle démocratie, qui s’appuie sur les « média des masses », émerge spontanément, dynamisée par les dernières technologies de l’information et de la communication auxquelles sont associésde nouveaux modèles économiques. Ni les média traditionnels, ni les hommes politiques n’en comprennent véritablement les enjeux. Les média des masses, seuls véritables média démocratiques, vont radicalement modifier la relation entre le politique et le citoyen, et, par voie de conséquence, avoir des impacts considérables dans les champs culturel, social et politique. Les internautes commencentseulement à réaliser à quel point le Net du futur va leur permettre d’exercer leur pouvoir, si tant est qu’ils parviennent à se montrer solidaires et organisés. Le modèle industriel traditionnel a placé le pouvoir entre les mains d’élites ou de grandes familles propriétaires du capital financier et de
9

De RosnayBAT

15/12/05

10:31

Page 10

LA RÉVOLTE DU PRONÉTARIAT

production. Cesclasses de capitalistes riches et puissantes ont par la suite cherché à transposer ce modèle à la société de l’information. Or les règles du jeu ont changé. L’accumulation du « capital informationnel » – représenté notamment par les savoirs, les connaissances, les contenus, les informations stratégiques accumulés dans des bases de données, des bibliothèques, des archives – se fait aujourd’hui demanière exponentielle. La création collaborative ou la distribution d’informations de personne à personne, contribuant à l’accroissement de cette nouvelle forme de capital, confèrent donc de nouvelles prérogatives aux utilisateurs, jadis relégués au rang de simples « consommateurs ». De nouveaux outils « professionnels » leur permettent de produire des contenus numériques à haute valeur ajoutée dansles domaines de l’image, de la vidéo, du son, du texte, jusque-là traditionnellement réservés aux seuls producteurs de masse, détenteurs des « mass média ». Dans la société de l’énergie, essentiellement fondée sur la production, la distribution et la consommation de biens matériels – grâce principalement à l’exploitation des énergies fossiles non renouvelables ou nucléaires –, les capitalistes...
tracking img