Propagande nazi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1109 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
POLLARD Charlotte 3°7
LA PROPAGANDE NAZIE
Activité p.77
Question 1
Les caractéristiques des discours d’Hitler et la tonalité de ses interventions transparaissent dans les documents 1 et 2. Le premier est une vignette de photographies datant de 1925, illustrant la théâtralité de la gestuelle du Führer. Le deuxième document complète le document 1 puisqu’il s’agit d’un extrait dedoctrine Hitlérienne du célèbre ouvrage « Mein Kampf » qu’il écrit en 1926, explicitant les ficelles d’un discours de propagande.
Le discours Hitlérien est caractéristique d’un discours de propagande puisque l’on remarque certaines spécificités communes aux discours d’Hitler ou Mussolini par exemple. D’un point de vue strictement visuel et physique, les discours de propagande sont très expressifs. LeGuide s’exprime de façon très théâtrale, il ponctue chaque idée par un geste l’illustrant. On peut par exemple voir dans le document 1 qu’Hitler se dépeint comme un visionnaire en tendant ses bras comme s’il lisait dans le futur.
De plus le discours de propagande est aussi caractéristique par son contenu comme on peut le voir dans le document 2. Tout d’abord, dès le premier paragraphe, Hitlersoutient que le message d’un discours n’est pas une reflexion mais un message fort celui « d’un maître » qui ne tolère aucune autre vision que la sienne « la masse…se sent plus rassurée par une doctrine qui n’en admet aucune autre près d’elle ». Dans le second paragraphe, Hitler explique que le Volk a très mauvaise mémoire et par conséquent, un discours de propagande a un impacte seulement lorsqueson message est simple, concis et très facile à retenir. Il se compose de formules faciles à retenir, un peu comme des slogans publicitaires, qui seront répétés dans des livres, des affiches, à la radio (document 3) au cinéma jusqu’à ce que le dernier simplet les comprenne et jusqu’à ce qu’elles deviennent pour tous (Doc 3« Ganz Deutschland»: Toute l’Allemagne) par un grand lavage de cerveauxcollectif une réalité. Dans le dernier paragraphe, Hitler affirme que la masse n’étant pas composée d’intellectuels « ni de professeurs, ni de diplomates », il faut se limiter au langage des sentiments, à persuader plutôt que convaincre, à émouvoir, rendre furieux, heureux, indigner ou effrayer. Il faut que la réaction soit immédiate et forte et surtout pas réfléchi, il ne s’agit absolument pas depeser le pour et le contre.
Question 5
Le document 5 est une affiche des années 1930 intitulée « Vive L’Allemagne ».
Les commanditaires sont l’état allemand et les destinataires le peuple. On peut y voir Hitler au centre avec dans sa main droite le symbole du parti nazi, la croix gammée. Son point gauche est fermé et sa mâchoire serrée en signe de détermination. Un aigle perce les nuageslaissant apercevoir le soleil. C’est le deuxième symbole de la NSDAP(Parti National Socialiste Des Travailleurs Allemands). Hitler est représenté comme Dieu avec la lumière autour de lui. En deuxième plan on peut voir le peuple qui porte le costume militaire, le peuple adopte la même posture qu’Hitler avec le drapeau et le point serré. Il y a un slogan, celui de la doctrine nazie « Ein Volk, EinReich, Ein Führer ». Le but est d’amener les allemands à ne croire qu’en la parole de leur chef, Hitler. L’objectif est atteint puisque le peuple semble soumis, il suit sans réfléchir le guide. Cette affiche est représentative des techniques d’art de la propagande. En effet, comme certaines affiches représentant Staline ou Mao, les proportions et les couleurs sont changées. Hitler est trop grand pourrespecter les règles de perspective de dessin. Son bras est beaucoup trop long et le peuple allemand est trop petit. Il en ressort comme un grand maître fort, puissant et déterminé, prêt à mener le peuple qui apparaît vraiment comme une masse impersonnelle, comme de loyaux moutons. Enfin, bien que la région du Rhin ai été démilitarisée par le Traité de Versailles, la lourdeur des uniformes près...
tracking img