"Propos" de alain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir de Philosophie

Alain, « Propos » 1924

1. L’auteur affirme que les animaux n’ont pas de passion car ils agissent sans réfléchir.
Ils ne peuvent s’opposer à leur colère, àleur peur.
Leurs actions sont automatiques, ils n’ont pas de conscience.
Le problème que soulève l’auteur est que l’homme peut aussi agir en se débarrassant de sa conscience morale.2. Dans l’emportement, l’homme a un comportement analogue à celui de l’animal.
« Il arrive que, dans les terreurs paniques, l’homme est emporté comme une chose. Sans hésitation, sansdélibération, sans égard d’aucune sorte. Il ne sait plus alors ce qu’il fait. »
Sous l’effet de la colère, de la peur ou de certains désirs, l’homme réagit plus par pulsions que parémotions.
Mais, l’homme, contrairement aux animaux peut douter : « le réveil vient toujours après le doute » , la conscience apparaît après.
L’homme peut contrôler ses élans, il peut direnon, il peut contredire ses passions car il est libre.
L’homme a des passions car il est libre.

3.Un mouvement irréfléchi se fait par instinct ou pas routine , sans prendreconscience de ce que nous faisons.
Par contre, c’est la conscience qui nous incite à la passion en nous faisant apparaître un objet ou une activité comme une source de satisfaction.4.« Celui qui suit la passion n’a point de passion » : si nous avons une passion et que nous la suivons sans se poser de questions, c’est que nous n’avons pas véritablement de passion puisque nousn’avons pas conscience de ce qu’est réellement l’objet de notre passion.

5. Le scrupule est une hésitation, une difficulté à agir sans tenir compte des aspects particuliers d’une situation.L’animal agit sans scrupule, l’homme, lui, suit sa conscience.
Ici, la conscience nous permet de douter, de se remettre en question.
La conscience est ce qui analyse les...
tracking img