Protagoras

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Protagoras (en grec ancien Πρωταγόρας / Prôtagóras) est né à Abdère en Thrace vers 485 et mort vers 420 av. J.-C.. Bien que contemporain de Socrate, mais plus âgé que lui ainsi que de Prodicos et deHippias, il est considéré comme un penseur présocratique et comme un sophiste par Platon. Il est célèbre pour sa formule selon laquelle « l'homme [anthrōpos : l'être humain] est la mesure de toutechose », souvent interprétée, à tort ou à raison, comme une défense du relativisme.
Il offrait un enseignement qui était plus général que la rhétorique enseignée par la plupart des sophistes. Par sonami Périclès, il influença la pensée politique contemporaine d’Athènes. Ses idées sur la rhétorique et le droit ont amené le « système adversaire »1, ou rhétorique, dans lequel on amène un étudiantà débattre pour les deux parties en guise d'entrainement en droit. Protagoras faisait un usage fréquent des antilogies : il affirmait qu'en cas d'incertitude, deux thèses s'opposaient nécessairement,et qu'il fallait s'efforcer de défendre et de renforcer la plus faible d'entre elles. Il était aussi intéressé par l'orthopeia, ou l'usage correct des mots, un domaine favori de Prodicos.Philosophie [modifier]
Parmi ses nombreuses œuvres (Traité des Dieux, Sur l'Être, Contradictions, Réfutations, De la Vérité, etc.), nous n'avons plus que quelques fragments dont deux sont déterminants dans ladéfinition de sa pensée.
Dans le premier (rapporté entre autre par Platon) il affirme :
« L'homme est la mesure de toute chose : de celles qui sont, du fait qu’elles sont ; de celles qui ne sontpas, du fait qu’elles ne sont pas.»
De nombreuses interprétations ont été données à cet énoncé dans l'histoire de la philosophie. Ainsi, selon sextus empiricus , doxographe grec considéré lui-mêmecomme un Sceptique, Protagoras affirme que "l'homme est le critère (kriterion) de tous les objets". Ainsi, "(...) il ne pose pour chacun que les seuls phénomènes et de cette manière, il introduit le...
tracking img