Protestantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3575 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DU PROTESTANTISME
Le protestantisme prend naissance en Europe lors de la Réforme pendant la période de la Renaissance (XVIe siècle) sous l'impulsion notamment de Luther.
Martin Luther était un réformateur allemand, né en 1483 et mort en 1546. Il est ordonné prêtre en 1507, puis nommé docteur en Théologie en 1512 à l'Université de Wittenberg en Saxe dans le Saint Empire RomainGermanique.
À cette époque où la vie est si peu de chose, la seule mais très forte préoccupation spirituelle des Européens est de savoir comment être sauvé, comment obtenir le salut de son âme. L'Eglise ne parvenant pas à répondre aux angoisses de ses fidèles inventa la doctrine des Indulgences. Le croyant achète son salut en payant l'Eglise et le clergé pour que Dieu lui pardonne une partie de sespéchés. Ainsi quand le croyant rejoint le Purgatoire (une autre invention de l'Eglise), ses peines sont allégées. L'Indulgence est une pure invention et ne figure pas dans la Bible.
Luther lui a énormément peur pour son salut et ni l'Eglise ni les théologiens n'arrivent à calmer l'angoisse permanente qui habite ce moine fervent et scrupuleux. Ainsi il décide d'étudier la Bible et de la lire de manièreapprofondie. Il découvre peu à peu que le Salut ne se monnaie pas, ne se mérite pas, mais qu'il est accordé gratuitement par Dieu à celui qui croit en Jésus-Christ. Ebloui et libéré intérieurement, il commence dans ses cours à enseigner le salut gratuit et à fonder sa propre théologie.
Au nom de la gratuité du salut, le théologien Luther s'oppose de toutes ses forces à la vente des Indulgences quedélivre le pape Léon X pour la construction de la basilique Saint-Pierre à Rome. Ainsi, le 31 Octobre 1517, il placarde sur la porte de l'Eglise de Wittenberg, où il est professeur, ses célèbres "95 Thèses sur les Indulgences" ou il les dénonce avec force et où il critique violemment le pape. Ce jour-là, il écrit à l'archevêque pour lui demander de ne pas appliquer cette indulgence pour laconstruction de la basilique Saint-Pierre à Rome et joint à sa lettre ces 95 thèses. Elles seront d'ailleurs imprimées à la fin de l'année, provoquant agitation et scandale en Allemagne et dans toute l'Europe et marquant symboliquement, le début de la Réforme et donc du protestantisme. Ce geste spectaculaire de critique d'un abus existant dans l'Église lui vaut d'être dénoncé à Rome par l'archevêqueAlbrecht de Mayence.

Un an plus tard, en 1518 donc, commence contre lui un long procès. Face à la papauté, Luther campe fermement sur ses positions théologiques présentées comme devant ramener le christianisme à sa source et à sa pureté. Il se retranche derrière la seule autorité qu'il peut opposer au pape et même être au dessus de celui-ci, c'est-à-dire l'autorité de la Bible. En effet pour luicelle-ci était invoquée comme supérieure à toute hiérarchie ecclésiastique, qu'elle se manifeste à travers un chef unique comme le pape ou une instance collégiale comme un concile.
Finalement après 2ans de procès en juin 1520, Rome publie la bulle Exsurge domine le menaçant d'excommunication, tandis que ses livres sont brûlés. Luther réagit avec la même violence, brûlant le 10 décembre cette bullepapale. Cet acte est une charge implacable contre le pape puisque normalement ce sont les textes hérétiques qui étaient brûlés. L'excommunication, désormais inévitable, est prononcée le 3 janvier 1521. Loin d'affermir le catholicisme, elle n'a fait qu'accélérer le processus de la Réforme et aboutit au schisme et à l'accouchement d'une seconde alternative au catholicisme.
Le 18 avril 1521 Lutherest convoqué devant la Diète de Worms par l'empereur du Saint Empire germanique, le plus grand souverain d'Europe Charles Quint et il est mis au ban de l'Empire ce qui signifie que n'importe qui peut le tuer sans jamais devoir en rendre compte devant la justice. Ce jour consacre de manière irréversible la rupture et Luther, qui considère à présent Rome comme son ennemi, ne cessera plus de...
tracking img