Prothèse de hanche soins infirmiers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1005 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Prothèses de hanche soins infirmiers

LES DIFFERENTS TYPES D ARTHROPLASTIE

• Prothèse totale de la tête du fémur avec remplacement de la tête fémorale
• Ostéosynthèse avec conservation de la tête fémorale (vissage, clou, clou + plaque vissée cf doc.)

INDICATIONS

• Coxarthrose (arthrose de la hanche)
• Nécrose de la tête fémorale (infection, tuberculose osseuse,décalcification)
• Douleur invalidante = arthrose par forcement avancé
• Limitation de la mobilité, diminution importante des activités quotidiennes (s’ aggravant malgré le traitement médical)
• Age moyen : 60 ans (reprise chirurgicale faible)
• sujets beaucoup plus jeunes (handicap justifié, changement de prothèse inéluctable)
• sujets très âgés(conserver l autonomie, supprimer la douleur)

ANESTHESIE

• Consultation pré-anesthésique obligatoire : déterminer comment il va endormir le patient (information sur les risques et consentement éclairé du patient)
• anesthésie générale ou loco-régionale :
- anesthésie peri-durale
- rachis – anesthésie

SOINS PRE OPERATOIRES

La veille de l intervention

• bilaninfectieux :
- Vérifier ECBU (infection proche du bassin) + dentiste ?
- température : si fièvre signaler au chirurgien (risque de mettre un germe dans l os)
• prévention des troubles veineux :
- Bas de contention ?
• Arrêt de certains traitements 8 jours au moins avant l’intervention (AVK, aspirine, aspegic : anticoagulant, antiagrégant plaquettaire)
• douche bêtadinée,rasage large, soigneux
- du thorax jusqu’au genou et petit duvet en bas du dos
• vérifier que le dossier soit complet (radios, groupe…)
• dîner léger

SOINS PRE OPERATOIRES

Le jour de l intervention

• vérifier que le patient est à jeun
• vérifier la température
• deuxième douche bêtadinée
• vérification du rasage, propreté de l ombilic, du pli inguinal, despieds
• faire revêtir la tenue opératoire
• prévenir le patient de l’heure d intervention, et sur prescription, prémédiquer (faire uriner le patient avant car effet 2aire anesthésie( globe)
• si IM ne jamais piquer la jambe qui va recevoir l’intervention

L INTERVENTION

• dure environ 2 h
• incision de 15 à 20 cm
• trois temps :
- préparation du cotyle osseux- préparation du fémur
- scellement de la prothèse fémorale

Des redons sont en général mis en place, (pour éviter les hématomes), ainsi qu une sonde vésicale et antibioprophylaxie.
Transfusion autologue (de son propre sang) per ou post op : réinjection de son propre sang recueillis avant l opération a peu prés un à deux mois avant, et si le sang n’est pas utilisé le sang est jetéSOINS POST OPERATOIRE

Immédiats

Passage en SSPI (service de soins post interventionnel) puis retour en chambre
• installation du patient
- avec précaution
- Jambe opérée en légère abduction (mettre en oreiller entre les jambes pour éviter la rotation : risque de luxation)
• évaluer et traiter la douleur
• surveiller l apparition de saignement (pansement,redons)
• surveiller le pouls, la TA, la reprise de la diurèse (reprise entre 8 à 10 h)
• voir si la radio de contrôle a été faite en SSPI

SOINS POST OPERATOIRE

Les jours suivants

Ré alimentation, reprise des selles….

• Traitement : anticoagulant, antibiotiques, antalgiques sur prescription
• Pansement tous les deux jours et ablation des fils ou agrafes seloncicatrisation
• Mise au fauteuil et lever le plus tôt possible : Sur prescription ; souvent avec kiné
• Sortie : vers le 10éme jour (à domicile, en maison de convalescence ou centre de rééducation) : pas forcément de rééducation pour les PTH mais des conseils pour pas faire des faux mouvements oui
• Au bout d un mois environ, le rétablissement est souvent acquis (sauf chez le diabétique...
tracking img