Proust et les signes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Maingueneau
Margaux DissertationMme

Un amour de Swann

Le philosophe Gilles Deleuze affirme dans Proust et les signes(PUF, 1954):" L'oeuvre de Proust est fondée, non pas sur l'exposition de la mémoire mais l'apprentissage des signes.

La recherche du temps perdu est un monument connu surtout pour l'épisode de la réminiscence de la madeleine et ses phrases verbeuses etinterminables. Au delà de la mise en exergue de la mémoire du narrateur qui est explicite et constitue la trame explicite de l'oeuvre , Gilles Deleuze a perçu au second plan un déchiffrage permanent de ce qui est relaté par cette mémoire subjective: les signes. Ce terme recouvre des acceptions différentes et peut ainsi représente une marque matérielle distinctive, un geste permettant de communiquer ou un faitqui permet de prévoir ce qui va se passer à l'avenir. Ils sont sont les rapports de force et les paramètres qui caractérisent un espace ou un domaine bien précis. On parle ici d'acquisition de connaissances ou de comportements nouveaux par un individu des de ces paramètres. Dans Un amour de Swann, le lecteur, le personnage et même le narrateur sont confrontés à des cercles, des institutions, dessentiments qui semblent parfois leur échapper malgré la proximité qu'ils entretiennent entre eux. Proust a-t-il eu la volonter de créer son oeuvre en la basant sur des signes à déchiffrer ou sur les vestiges de sa mémoire? Quel était le dessein de Proust lorsqu'il a écrit La Recherche de Temps perdu, quelles sont les thématiques qui ressortent et plus particulièrement dans Un amour de Swann? Dansquelle mesure l'exposition de la mémoire et l'apprentissage des signes sont représentés dans Un amour de Swann? On envisagera successivement l'oeuvre de Proust comme fondée sur les codes qui régisssent les trois grands cercles de la vie de Swann, puis leur
étude au sein

L'apprentissage des signes, notamment ceux du salon Verdurin, et ceux de son amour pour Odette sont les signes les plusmanifestes d'un amour de Swann
L'oeuvre de Proust est fondée sur l'apprentissage des signes, c'est-à-dire le processus d'acquisition d'un homme de connaissances nouvelles. On parle d'apprentissage des signes dans le sens où le lecteur et Swann sont perdus par le narrateur ou par la complexité des signes difficiles à déchiffrer. Proust dépeint une société d'un point de vue synchronique, il met enexergue plusieurs milieux et leurs codes plus ou moins explicites de conduite. On parle d'apprentissage puisque Swann au début de l'ouvrage, semble heureux, a rencontré les Verdurin, commence à fréquenter Odette et continue à paraître dans le milieu aristocrate. Mais, s'il est un véritable dandy, conscient de la position à adopter devant l'aristocratie,sa passion nouvelle pour Odette, cette jalousienaissante et la fréquentation récente d'un salon avant-gardiste, qui dénigre l'aristocratie vont mettre le mettre en péril, et l'obliger à comprendre les signes de ces nouveaux milieux. De plus, Swann est en quête perpétuelle de lui-même et de sa destinée, il est très préoccupé par la providence et par la finalité de sa vie,il recherche une oeuvre d'art à accomplir mais n'arrive pas à se lancer.Il se cherche, essaie de s'apprendre en même temps qu'il « apprivoise » ces nouveaux codes. Néanmoins Swann parvient à une certaine réflexion à la fin d'un amour de Swann et se rendra compte des sentiments profonds d'Odette à son égard malgré ce qu'elle semble dire à la fin même s'il tombe dans l'excès.

Lorsqu'il entre dans le cercle Verdurin, Swann est face à un « petit noyau »dont il doitapprivoiser les usages pour en être apprécié. Les usages en question sont plutôt différents du milieu duquel il vient, c'est-à-dire de l'aristocratie. Le narrateur décrit le noyau, les caractéristiques du clan afin de mieux en percevoir les enjeux et les conventions. Le texte inspire le ton de la satire et une étude sociale et scientifique est biaisée par l'ironie. Le cercle est décortiqué par...
tracking img