Proust

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Du côté de chez Swann est un roman de Marcel Proust, c'est le premier volume de À la recherche du temps perdu. Il est composé de trois parties. Dans Combray, le narrateur raconte son enfance à Combray, sa relation à sa mère dont il réclame la présence le soir avant de se coucher. Il évoque ses premières lecturesC'est aussi dans « Combray » qu'apparaît le personnage de Swann et surtout c'est làque naît la fascination du narrateur pour les Guermantes qui ne le quittera qu'une fois qu'il aura pénétré ce milieu qui lui semble si inaccessible et merveilleux.
A la recherche du temps perdu – 1 -
Le narrateur, lorsqu'il ne trouve pas le sommeil, laisse vagabonder son esprit. Dès le début, on a affaire à un personnage hanté par le temps, par la veille, le sommeil ou le rêve éveillé durantlequel il recrée son propre monde où tous les sens sont en éveil : l'œil s'habituant à l'obscurité, regardant une lanterne magique qui renvoie au passé dans un présent ou le baiser maternel est souvent ajourné par la visite de Swann et l'ouïe est alors en éveil : clochette de l'entrée voix reconnue par la grand-mère, ses goûts; on y mêle les rangs sociaux et les générations. Pour l'instant, Swann n'estpour le narrateur que l'empêcheur pour lui de recevoir le baiser de sa mère.
Il s’agit pour Proust, dans cette ouverture de “à la recherche du temps perdu”de mettre en place les personnages et les lieux qui vont le hanter tout le long : la tante Léonie bien sûr, M. Legrandin, l'ingénieur "artiste" qui passe ses vacances dans sa propriété de Combray; Eulalie, visiteuse de malades et pourvoyeusede nouvelles, unique lien social de la tante Léonie;
Les deux promenades « du côté de Méséglise» et du «coté de Guermantes». L’une évoque plutôt l’automne, la mort, la religion des âmes simples tandis qu’en passant devant le château de Guermantes, le narrateur rêve qu'il y entre sur un caprice de Mme de Guermantes et fait ainsi la première allusion à son désir de devenir écrivain. Ainsi lorsqu’ila l'heur de contempler Mme de Guermantes lors de la cérémonie du mariage de sa fille à Combray, il y remarque un nez proéminent et il est déçu. La réalité, une fois encore, fait basculer la rêverie car il l'imaginait plus comme une enluminure que comme une femme. Il relie trop les personnes avec l'environnement, elles se fondent ainsi aux éléments dans lesquels elles évoluent."Combray" finit parl'évocation de la pluie et l'odeur des lilas dont le souvenir permet au narrateur de rêver durant ses nuits sans sommeil et l'on pense à ces tableaux surréalistes sur le rêve et la mémoire. C'est à l'occasion de la célèbre scène de la madeleine que le héros va vivre sa première expérience de mémoire involontaire (les autres ne suivront que dans Le Temps retrouvé). Dés qu'il eut reconnu le goût dumorceau de madeleine trempé dans le tilleul que lui donnait jadis sa tante à Combray, des pans entiers de sa mémoire ressuscitent, L'auteur se consacre alors au récit de la vie de la famille du narrateur, de ses domestiques et des habitants de Combray, donnant lieu à des peintures de personnage pleines d'humour (le snobisme de l'ingénieur Legrandin, la cruauté de Françoise envers la fille decuisine...).

Le côté de Méséglise, ou de chez Swann, et le côté de Guermantes

Le narrateur évoque ensuite les promenades quotidiennes effectuées du côté de Méséglise (ou de chez Swann) lorsque le temps était incertain, et du côté de Guermantes lorsque le beau temps le permettait. Ces deux côtés sont les gisements profonds de mon sol mental.
Le côté de Méséglise est associé au mauvais temps. C'estle côté des odeurs, surtout celle des aubépines lesquelles le narrateur apprécie énormément jusqu'à verser des larmes en leur disant adieu ; du désir charnel, et de l'échec de l'intelligence. Cherchant à exprimer son ravissement devant la mare de Monjouvain, le héros ne parvient qu'à une éjaculation verbale « zut ! zut ! zut ! ». C'est de ce côté qu'il observe la scène de sadisme entre la fille...
tracking img