Prout

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2005 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème : Le schème de G. VERGNAUD et l’analyse des pratiques. Question de travail : En quoi peut-on considérer qu’au sein d’une activité appartenant à une classe de situations, il peut exister une forme de régularité exploitable dans l’analyse des pratiques ? Cadre conceptuel : Schème de G.VERGNAUD – Activité – Pratique – Réflexion : Classe de situation. L’activité d’analyse que ce soit del’activité ou de la pratique doit être structurée, opérationnelle et exploitable en formation ou en Réf : Gérard VERGNAUD, Définitions du concept de schème, recherche. Au risque de se perdre dans la complexité du travail, mais aussi et surtout de l’Etre Humain. Hors il me semble que ce que nous Recherches en Education, n°4 – Octobre 2007, pp 17-22. propose G. VERGNAUD, est un cadre de travail fortintéressant et structurant. Il donne sens, assure un fondement conceptuel et Il en donne la définition suivante : pragmatique. Tout en sachant que chaque réalisation d’une activité est « Le schème est une forme invariante d’organisation de l’activité et de par nature singulière. De ce fait, le schème n’est pas une procédure. la conduite pour une classe de situations déterminée ». Peut-être pour mieux lecomprendre, partons d’une expérience Ce n’est pas : un script, un stéréotype, une conduite pre-determinée personnelle ou professionnelle simple : la dernière fois que vous avez d’une activité. Au contraire, il permet une adaptabilité au sein d’une dit « bonjour » à une personne que vous connaissiez, dans le cadre de classe de situation en fonction de variables de situation : l’adaptation votretravail. au sein d’une certaine régularité : « La fonction du schème est 1. Que s’est-il passé ? A quoi étiez-vous attentif à ce moment ? Un d’engendrer l’activité et la conduite en situation. » visage, un corps, des vêtements, une intonation de voix, vos pensées…Cette prise d’informations est-elle habituelle pour Par conséquent, ce qui est de l’ordre d’une certaine régularité vous ? Ou bien unévénement particulier était-il présent et peut(l’invariant) c’est « l’organisation » de l’activité considérée. être inhabituel ? Et cet événement a-t-il modifié votre prise d’informations ? Quel était votre but (bonjour social, amical, en lien avec une demande particulière ?) Quelle représentation aviez-vous de votre interlocuteur, de la relation sociale ? 2. Comment avez-vous dit « bonjour » ? Un gesteétait-il présent ? Comment avez-vous engagé cette forme de relation sociale ? 3. Et sûrement beaucoup d’autres questions que l’on pourrait se poser ! 1) Le concept de schème selon G. VERGNAUD.

Synthèse proposée par : Guiet-Silvain Jeanne, maître de conférences, département de Sciences de l’Education, Université Paris V. « A - Le schème est une entité cognitive qui génère l’activité du sujet :aussi bien l’activité comportementale (les

4. Cependant avez-vous le sentiment d’être différent des autres fois ? Une manière inhabituelle de procéder ? Un sentiment étrange de nouveauté ? Même si chaque situation est différente, vous avez dû ressentir un sentiment d’unicité et une procédure assez conforme à vos habitudes et adaptée au sens que vous avez donné au contexte spécifique.Ressentez-vous alors une forme d’invariant opératoire qui guide gestes, les regards, les verbalisations, etc.) que l’activité cognitive qui votre activité, tout en permettant de vous adapter ? lui est sous-jacente (la perception et la prise d’information, le raisonnement, l’adaptation, le contrôle méta-cognitif, etc.). Le schème Ma tentation devient très forte d’établir un lien avec l’action et les a doncpour fonction d’engendrer les deux registres fondamentaux de satellites de P. VERMESCH (voir doc. associé sur le site). Le schème l’activité : la pensée et la conduite qu’elle engendre. met en dynamique les informations énoncées au cours de l’action et recueillies lors de l’entretien d’explicitation ou lors d’un GEASE B - Le schème est une totalité cognitive structurée. durant la phase...
tracking img