Prout

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1567 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 février 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Bac LV 2013 ; points de vue des IPR/IG d’espagnol, 6 et 7 février 2012

En dialogue avec les IA-IPR d’espagnol, les IG d’espagnol ont examiné les différentes questions (relatives au nouveau bac) qui leur étaient remontées et répondu en direct à celles qui se sont posées lors de ces journées.
• L’ORAL
Nous disposons de grilles communes à toutes les langues. Ces grilles méritent d’êtreétudiées par les professeurs dans les établissements. Elles se basent sur les échelles du CECRL en précisant le attendus pour chaque niveau (B1, B2, C1) et chaque type d’épreuve (CO, EO, Littérature en LE). Un nombre de points est associé à chaque niveau (à respecter sans modification). Il va sans dire que si le niveau attendu est atteint sur tous les plans, le candidat peut obtenir un 20/20. Un niveauA2 équivaut à 10/20.

1. Compréhension de l’oral
Le document proposé ne doit pas excéder 1’30 (1’recommandé), et peut être constitué de deux « textes » différents. Il ne doit pas être extrait d’un manuel. Il doit être authentique. Son audibilité doit être incontestable. Il doit être directement compréhensible par un spécialiste.
Les IG d’espagnol, conseillent de privilégier lesdocuments audiovisuels plus accessibles que des bandes sons. Ces documents, libres de droits, sont accessibles sur internet. On peut aussi utiliser des interviews d’assistants sur un thème au programme, à condition que le ton et les références soient authentiques (pas de lecture de document).
Il n’y aura pas de banque nationale de données comme cela se fait pour les STG en espagnol. Les professeursd’une même équipe / d’un même bassin, sont encouragés à mutualiser leurs documents. Une banque de données académique peut être mise en place par l’IPR sous réserve d’espace protégé (genre logiciel CRYPT), à négocier avec la DEC. Le Recteur fixera en principe la semaine consacrée aux contrôles des épreuves orales du baccalauréat dans les établissements.
L’épreuve de CO du baccalauréat anticipé estfaite par le professeur habituel ou autre professeur de l’établissement) sur la base de documents inconnus.

Le Compte-rendu de la CO se fait en français. Les candidats auront dix minutes pour faire un CR écrit, sans grille. Un titre plus éventuellement une phrase d’accroche leur sera fournie. L’utilisation du français pour le CR soulève bien des inquiétudes. Les IG rappellent que l’apprentissagede la CO se fait en espagnol, ainsi que la mise en commun des réponses (après relevé des CR en français). Dans l’enseignement agricole, selon l’Inspecteur référent, la Compréhension de l’oral, vérifiée par un C. Rendu en Français, n’a pas posé problème ni modifié la cohérence de l’enseignement en langue cible.

Articulation épreuves d’oral (CO/EO): les deux épreuves se font-elles à la suite ?Rien ne l’affirme dans le texte. En conséquence il semble que l’épreuve de CO puisse être conduite de façon collective, à condition que le matériel de l’établissement le permette (3 écoutes, espacées, doivent être proposées). Dix minutes seront consacrées au CR écrit par les candidats.

2. Expression Orale
Le programme du cycle terminal comprend 4 notions (Mythes et héros, Espaces etéchanges, Lieux et formes de pouvoir, L’idée de progrès). En Terminale le professeur aborde les quatre notions à partir de supports variés. La cohérence du cycle terminal implique une concertation entre professeurs de langues d’un même établissement. Dans toutes les séries, le candidat sera interrogé à l’oral sur une des notions vues au cours de l’année. Il exposera dans une première partie de l’épreuve,ce qu’il a étudié en relation avec la thématique proposée par le professeur, le jour du contrôle terminal ; comment cela a été abordé, ce qu’on en a dit, ce qu’il en a retenu, ce qui l’a intéressé, ce qui lui a plu… Au cours de l’échange qui suivra, l’enseignant peut demander en quoi les documents étaient différents, complémentaires, intéressants…. Dans tous les cas il s’agit pour le...