Psycho

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
2ème séance : Méthodes d’étude du développement : L’observation

Quelle que soit la question que l’on se pose et la méthodologie adoptée, l’observation est une étape obligatoire de la démarche scientifique en psychologie du développement. C’est l’observation qui fournit au chercheur les informations qui, une fois traitées, lui permettront de valider ou non son ou ses hypothèses. 1-Qu’observe-t-on ? Pour étudier le développement de l’enfant, que va-t-on observer ? - Tout d’abord, les divers aspects du comportement direct de l’enfant : comportement moteur, verbal, les mimiques, les postures…, mais aussi les interactions de l’enfant : interactions verbales, physiques mais également les types d’interactions affiliatives, conflictuelles, altruistes… - Il existe aussi d’autres élémentsobservables utilisés dans les recherches en psychologie du développement : il s’agit des réponses telles qu’elles peuvent être recueillies par divers instruments (dessins, questionnaires, entretiens, tests…).

2. Définition Observer c'est s'accaparer certains éléments du réel et en ignorer d'autres. Cependant, bien que l'objectif autour duquel s'organise l'observation oblige à la restriction, il permetégalement d'optimiser et de mieux circonscrire l'objet d'étude. La qualité des informations recueillies n'en sera que meilleure. - L'observation peut être une phase exploratoire de la recherche visant à se familiariser avec une situation ou un phénomène afin de faire surgir une hypothèse. On parle d’observation naturaliste est l’investigation d’un phénomène naturel ou culturel sans que lechercheur intervienne dans le déroulement du phénomène. On parle d’observation fortuite ou d’observation du comportement spontané. - On peut parler d’observation comme méthode de recherche lorsqu’on recueille des informations dans le but de tester des hypothèses. On parle d’observation expérimentale, la situation est entièrement organisée par le chercheur afin de vérifier ses hypothèses. On parle alorsd’observations organisées et systématiques de comportements provoqués. On retrouve cette même distinction spontané/provoqué en ce qui concerne le type de recueil des données en fonction de la standardisation de l’instrument utilisé pour les recueillir. Les tests représentent le mode de recueil le plus systématisé. Tout y est défini au préalable, aussi bien les conditions précises de passation que lescritères de correction/cotation.

3- Les divers modes d’observation On distingue généralement : - L’observation directe : c’est le chercheur lui-même qui procède au recueil des données, sans s’adresser aux sujets concernés. (grille d’observation) - L’observation indirecte : le chercheur délègue cette prise d’information. Le tiers peut être le sujet luimême, qui devra répondre à un questionnaireou participer à un entretien (dessin, réponses verbales ou écrites). Il peut être aussi un intermédiaire choisi (parent, enseignant, éducateur), car il est bien placé auprès de l’enfant pour prélever les informations attendues par le chercheur.

4- Les lieux d’observation On oppose souvent le terrain au laboratoire. - La psychologie de terrain : récolterait ses données sur les terrainshabituels de l’enfant : la maison, la crèche, l’école… - La psychologie de laboratoire : s’effectuerait dans un lieu spécifiquement organisé pour l’observation. On pourrait penser qu’au terrain correspond le comportement spontané, au laboratoire, le comportement provoqué, qu’au terrain correspond l’observation naturaliste, au laboratoire, l’observation expérimentale. Or ce n’est pas si simple. S’il estdifficile de faire de la psychologie de terrain à l’intérieur d’un laboratoire, il est fréquent de faire de la psychologie expérimentale dans un lieu habituel de vie de l’enfant. Il faut rattacher cette opposition à la nature même des questions que se pose le psychologue. Le psy de terrain cherche à répondre à des questions prenant leur source dans le terrain lui-même, dans le cadre de vie de...
tracking img