Psychologie de la commmunication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1650 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CM psychosociologie de la communication

* Croisement de disciplines
* Un objet : la communication interindividuelle
* Une approche : psychosociologique
* Psychologie : étude de l’âme, l’esprit. Elle étudie les manières de penser. Ce qui se passe dans la tête
* Sociologie : étude des phénomènes sociaux, c'est-à-dire, étudier l’impact de la vie en société surl’être humain, sur son comportement.
* La psychosociologie : étude de la manière de penser et a la fois les effets de la vie sociale sur le comportement humain. Etudier les comportements en analysant des facteurs psychologiques et des facteurs sociologiques;
* La psychologie sociale : « la science des phénomènes de communication » c’est une branche de la psychologie.
* Lessciences de l’information et de la communication.

Schéma de la communication :

Feedback

Message

EMETTEUR encodage décodage RECEPTEUR
CANAL
Le code : c’est un ensemble de signes qui rend compréhensible un message
Le bruit : c’est ce qui empêche la communication, ce qui fait que la communication ne fonctionne pas. Il peut intervenir à différents moments.
* Approchepsychosociologique
* La communication = « l’ensemble des processus par lesquels s’effectue les échanges d’informations et de significations entre des personnes dans une situation sociale donnée. »
* 5 caractéristiques principales :
* Idée d’influence : système d’influence réciproque entre récepteur et émetteur
* Communication perçut comme une transaction* Un acte social
* Un système a canaux multiple : le canal peut être un outil technique, l’expression orale mais aussi tous ce qui peut être du non verbal.
* Chaque acte de communication a un objectif à atteindre, il peut être : implicite/explicite, conscient/ non conscient.

* Facteurs déterminants de la communication
Feedback

Message

EMETTEUR encodagedécodage RECEPTEUR
CANAL
* Variables sociales= statut social occupé par l’emetteur en fonction de la situation sociale
* Variables psychologiques : personnalité de l’émetteur
* Variable cognitives : manière de traiter l’information transmise (ou reçue)
Feedback

Message

EMETTEUR encodage décodage RECEPTEUR
CANAL
* Le code doit être partagé parl’émetteur et le récepteur
* Problème d’un code polysémique
* « effet de halo »
* « effet de primauté » et « effet de récence »


Feedback

Message

EMETTEUR encodage décodage RECEPTEUR
CANAL
* =Support utilisés ou moyens mis en œuvre pour acheminer le message
* Verbal ou non verbal
* Ecrit ou oral
* Développement des NTIC renouvelle les moyens decommunication (mail, tchat, sms, blog, …) 

1. Théorie mathématique de l’information















Chapitre 1 : théorie de la communication
1. Théorie mathématique de l’information
Claude Shannon est un mathématicien américain qui a proposé un schéma général de la communication. Il a étudié la cryptographie. C’est en étudiant ca qu’il a ressentit le besoin dedécoder l’information.
* Ce schéma est considérer comme trop linéaire, trop mécaniste, trop simpliste où le récepteur à l’air de subir la communication, il est considéré comme une cible passive. Or ce schéma concerne les humains. Il n’est donc pas envisageable que le récepteur ne réagisse pas. Il faut donc ajouter a ce schéma le feedback qui symbolise la réaction du récepteur.
LASSWELL,théoricien américain qui a mis en place la théorie des effets puissant et illimités des médias, ou alors théorie de la seringue hypothermique. C’est une théorie qui dit que les médias injecte des messages aux individus tout comme on injecterait un médicament a l’aide d’une seringue. Les récepteurs sont passifs face aux médias. Il n’y a pas de feedback.
* Ce schéma ne prend pas en compte...
tracking img