Psychologie de la communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Psychosociologie de la communication
Esprit dans lequel on va aborder les questions de la communication

Psychologie sociale (discipline américaine) = Psychosociologie
Brève histoire d’une discipline « récente » (fin XIXè siècle avec Tarde et Le Bon (les phénomènes de foule))
Méthode de collecte de données :
Observations
Expérimentations
Enquêtes psychosociologiques
Méthode d’analysedes données :
Théories, ex : théorie de l’attribution
Deux approches :
Behavioriste : expérimentation sur les comportements animaux et sur les humains dans des situations précises
Cognitiviste : expérience portant d’avantage sur la raison du comportement aux stimuli.
Définitions de la discipline :
Etudes de relations réelles ou imaginées de personne à personne dans un contexte social donné,en temps qu’elles affectent les personnes impliquées dans cette situation => q° de l’influence sociale
« Domaine de la psychologie qui étudie les relations et les processus de la vie sociale inscrits dans les formes organisées de la société (groupes, institutions) d’une part, pensés et vécus par les individus d’autre part. » Psychologie sociale – Fischer 2003
Introduction à la communicationUn terme ancien
La cybernétique (1948)
Wiener
Emetteur
Le modèle dit de « Shanon »
BRUIT DE FOND
Récepteur

Canal
Feed-back
L’apport de Palo Alto : la métacommunication
Ecole et « collège invisible »
On ne peut pas ne pas communiquer
Langages digital et analogique
A propos de ladouble constante
Vers le modèle de l’orchestre
La communication thérapeutique
Technologies et cadres sociaux
Critique d’une valeur forte

Penser la communication interpersonnelle

Relations précoces mère-enfants et capacités d’échanges ultérieurs
Notre capacité à communiquer est liée aux premiers contacts que l’on a eu avec sa mère
La communication de face-à-face : une lecture généralisteD’avant-hier à après-demain : un phénomène intemporel
Une affaire de personnalités
…modulées par des règles sociales
Et des éléments contextuels
Chronologie et dynamique
L’ouverture de l’échange : les rituels de salutation
Le choix des mots
Le ton de la voix
Eloquents silences : on se tait parce-qu’on ne sait pas quoi dire / on ne veut rien dire
Les langages du corps
Le sourire,vibration du visage
« garder la face » : les enjeux d’une rencontre (GOFFMAN)
Les rituels de clôture
Préparer la séparation
« à la prochaine »
Spécificités catégorielles des formes largement obligées
Confessions catholiques : l’inventaire des péchés privés
Des voisins dans l’ascenseur : entre santé et météo
Le cas d’entretien de recrutement : une relation asymétrique
La communicationinterculturelle
Une dimension possible de la communication interpersonnelle
La notion de culture
« Personnalités de base » et risques de malentendus
Langue et culture
Culture du langage du corps
Trois différenciateurs culturels : cuisine, musique et rôles sexués
Des échanges interpersonnels sensibles
Faux guides touristiques
Serveurs de restaurants asiatiques
Commerce international : « la bonnedistance »
Un « gros client » à Paris
Affirmation religieuse et services publics
Les enjeux de l’intégration
Ethnocentrisme et altérité
« Culture ado » et culture des individus
Vers une communication transculturelle
Les usages du téléphone portable
La communication interpersonnelle
Téléphonique (d’abord sur un fixe) présente des spécificités par rapport au face-à-face
A propos des mobilesUne technologie multifonction
Vers le couteau suisse
Un phénomène mondial
Des pays à plus d’un mobile par habitant
France : un taux d’équipement (enfin élevé)
15 Milliards de SMS par trimestre
Des effets mitigés en Afrique
Côté pile
Consolidation de l’indépendance des femmes
Côté face
Aggrave la situation d’autres personnes
Retour en Occident
Le portable rapproche le les lointains...
tracking img