Psychologie des groupes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Approche Psychologique des Groupes.
08/09/09
Le groupe est l’intermédiaire entre l’individu et la société. Il y a deux types de groupes :
* L’appartenance.
* Référence.
C’est groupe peuvent être les mêmes.
Appartenance : famille, classe populaire, identité.
Référence : on peut appartenir à un groupe et faire référence à d’autre. La référence tient de l’idéologie et de l’aspiration.Le groupe a une place importante dans une société. On appelle ça le collectif. Ce collectif devient un médiateur de transformation social.
Le mot « groupe » vient d’un terme allemand « Krop » ce qui signifie le cordage (le lien).
Selon MUCHIELLI, un groupe c’est un agrégat de personne formant un groupe ou des personnes qui lient entre elles des relations de dépendance, des interactions, et ouil y a une vie affective commune. Le groupe va se former sur des critères très objectifs, mais il y a une vie inconsciente dans le groupe qui dépasse les individues.
Citation : « un groupe est différent de la somme des individus qui le composent », Kurt Lewin, 20ème siècle. Avec cette citation, on peut se poser la question de la dynamique de groupe.
Le groupe est différent car il y a des lois quisont différentes de la volonté individuelle. Cela fonctionne comme un être à part, une unité mentale. C’est Le Bon qui a mis en place les réactions de foules.
1. Les différents types de groupe que l’on peut rencontrer (classification de D. Angieu et Martin, 1968)

* La foule : C’est le groupe le plus large. Il est constituée d’un grand nombres d’individus, situés dans un même endroitsans l’avoir voulu explicitement. Chacun est là pour une raison personnelle, et cherche à satisfaire une motivation individuelle. L’organisation est faible ou inexistante : c’est le principe de contamination des émotions selon Le Bon. C’est la conséquence des phénomènes de foule. Un individu peut contaminer une foule. Lorsqu’une manifestation est organisé, cela n’est pas considéré comme une foule.* La bande : Elle est en nombre réduit d’individus, comparé à la foule. Ils sont réunis volontairement et ont du plaisir à se retrouver. Elle a tendance à supprimer/suspendre les exigences d’une société sociale. Les personnes qui se réunissent se ressemble, et personne est à la recherche du même ou du semblable. Des individus ayant une problématique similaire se rassemblent. La bande est assezéphémère car elle peut se mettre en sommeil ou se réveiller périodiquement.
La bande est un groupe avec un degrés d’organisation faible, peu nombreux et à la recherche du semblable, donc du rejet du différent.
Chacun dans la bande à une place bien défini. La bande à pour fonction d’éviter la solitude, et de permettre l’identification. La bande va prendre en charge les désirs des individus,c'est-à-dire les désirs de transgression. Chaque individu y trouve une place et compréhension.

* Le groupement : C’est la réunion d’un petit nombres de personne, périodicité constante, marqué par des relations superficielles.
Ex : association :
* Fondateur
* Membres -> Conseil d’administration (CA)

* Groupe primaire : Nombre réduit d’individus. Chacun a une perceptionindividualisé de l’autre. Les participants ont un but commun. Il y a interdépendance entre les membres et il y a une solidarité en dehors des rencontres. Il y a aussi formation de sous groupe affectif. Un vie affective se développe : cela veut dire qu’il y a un sentiment d’appartenance qui se développe. On construit une vie affective en fonction du groupe.

* Groupe secondaire (ou organisation):C’est un ensemble d’individus caractérisés par un degrés d’organisation très élevé avec des buts et actions planifiés. Il est demandé que la vie affective soit dépassée.
On considère un groupe au minimum avec trois personnes, mais la dynamique de groupe impose 4 personnes au minimum.
X X X X
Interaction entre les personnes.
X X X

2. Formation d’un groupe.
Pour la...
tracking img