Psychologie humaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Daniel Lagache, La méthode clinique en psychologie humaine
1945
I. L'auteur et son oeuvre
Daniel Lagache (1903-1972) est un philosophe, psychiatre et psychanalyste. Il propose en 1949 une théorie de la psychologie clinique lors d'une conférence à la Sorbonne intitulé « psychologie clinique et méthode clinique » Celle ci pausant les bases de la psychologie clinique en tant que disciplineuniversitaire. Cette définition qu'il donne de la psychologie est toujours valable aujourd'hui.
II. La psychologie clinique selon Lagache
Dans son allocution à la Sorbonne en 1949, Lagache définit la psychologie clinique comme : « l’étude approfondie des cas individuels ou l’étude de la conduite humaine individuelle et de ses conditions (hérédité, maturation, conditions physiologiques etpathologiques, histoire de vie), en un mot, l’étude de la personne totale en situation ». L’approche clinique se propose comme l’étude d’un « être humain concret et complet », envisagé tant dans sa « singularité » que dans son « drame ».Celle ci se fonde sur la méthode clinique c'est à dire « la nature des opérations avec lesquelles le psychologue approche les conduites humaines ».
1. L'étude du domainehumain : une difficulté à braver
Tout d'abord La méthode clinique étudie l'être humain et complet = c'est à dire l'homme dans ce qu'il forme un tout. Il est compliquer pour l'homme d'étudier l'homme de manière totalement objective. La psychologie clinique en ne séparant pas la théorie (recherche) de la pratique (applications) est obligé d'utiliser les concepts de finalité et de valeurs (conceptstéléologique) ex de l'adaptation qui est une valeur positive. Le monde humain en tant que monde de valeur implique des humains valorisés. Canguilhem nous explique que l'homme en prenant la vie comme objet de la recherche de la vérité est avant tout un être humain traversé par une activité dynamique et polarisé, créatrice de valeurs. L'homme ne peut pas être totalement objectif lorsqu'il s'étudie luimême.
La difficulté est de ramener tout l 'existence du sujet sur la base de l''étude d'un moment donné de son histoire, ce qui pause le problème de donner un rôle véritablement significatif à une réaction en la globalisant à tout l'existence du sujet alors qu'elle ne se produit qu'un un moment précis de celle-ci.
La méthode clinique vise donc à tenter de relever le plus fidèlement possible lecomportement d'un être humain et complet en situation, c'est à dire en prenant en compte sa singularité et sa propre histoire mais cependant il étudie plus particulièrement l'homme dit « en conflit ».
2. Un sujet d'observation : l'homme en conflit
La psychologie clinique prend en compte l'homme dans sa réalité, l'homme en situation ce qui l'oppose au science de la vie. Il nous explique l'intérêtde la psychologie clinique pour l'homme en conflit : l'homme a une relation conflictuelle avec lui même et le monde qui l'entoure. Il nous parle de la notion de « l'élan vers » et de la peur : l'homme à tendance à aller vers l'avant , à s'ouvrir au monde, pour le découvrir mais la peur que peut engendrer ce monde le ramène vers lui. Ce mouvement est répétitif et créer un besoin de désadaptationet de réadaptation qui l'aide ainsi à murir et construit la base de son comportement (attitudes et aptitudes) En psychologie clinique l'on s'intéresse alors à la résolution ou à la prévention de ce conflit, ce n'est plus la pathologie mentale qui intéresse mais l'homme en conflit. Dans les maladies mentales , Lagache nous explique que le but n'est pas de diagnostiquer et classer des maladies doncque ce n'est pas la maladie dont est atteint l'homme qui l'intéresse mais l'être humain en relation avec cette maladie. On n'oublie pas pour autant la connaissance de la maladie car elle peut engendrer une évolution comportementale.
Nous allons évoquer maintenant la méthode utilisée en psychologie clinique.
3. L'interprétation compréhensive
La psychologie clinique s'appuie sur la psychiatrie...
tracking img