Psychologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1 :

Les deux hypothèses émises par le psychologue nous permettent d’identifier deux variables indépendantes théoriques :
-VI 1 (première hypothèse) : les connaissances que possèdent les étudiants concernant les règles d’utilisation de l’information (avec deux modalités : - connaissances/ - pas de connaissances)
-VI 2 (deuxième hypothèse) : La représentation que les étudiants ontd’eux-mêmes vis-à-vis des exigences académiques de l’université. (avec deux modalités : - représentation positive / - représentation négative).
Nous avons ici deux VI à manipuler. Le plan d’expérience sera donc obligatoirement un plan factoriel.
Enfin, ces deux VI conduiront à la variable dépendante suivante : l’utilisation du plagiat . On attendra deux types de réponses : l’utilisation du plagiat/ pas d’utilisation du plagiat.

En ce qui concerne la construction de l’expérience, on pourrait diviser la procédure en deux parties : Une première partie où l’on manipulerait la première VI et une autre partie pour tester la deuxième.
Pour la première VI, on envisagerait de faire passer un test de personnalité sous la forme d’un questionnaire. Les questions porteraient sur la motivation del’étudiant concernant sa scolarité, s’ il a l’habitude d’utiliser de l’aide , s’il se considère plutôt comme en réussite ou en échec scolaire, sa représentation des études supérieures, sa façon de les appréhender.
Pour les résultats, on en conclurait qu’une majorité de réponses négatives entraîne une image négative de soi, et inversement si les réponses sont positives.
Pour que les résultats soientplus facilement mesurables, on pourrait avoir recours aux questions fermées, qui nécessitent seulement deux types de réponses : -oui/ -non.
Après la description de la première tâche, on peut désigner la variable indépendante opérationnelle :
VIO : Réponses aux questions (-positives/-négatives). C’est une VI invoquée, car elle est uniquement prise en compte par l’expérimentateur. Il ne la provoquepas.
Mais cette première proposition comporte un inconvénient. En effet, il est difficile d’obtenir des mesures précises à l’aide d’un questionnaire qui n’a jamais été utilisé auparavant (d’où la nécessité d’établir un pré-test).
On aurait pu choisir d’utiliser un test reconnu pour assurer une meilleure validité interne à notre étude. Celui de CATTEL (le 16PF) se rapproche le plus del’expérience. Dans son questionnaire, il propose d’étudier seize traits de personnalité fondamentaux. Mais c’est un questionnaire sur la personnalité considérée dans sa généralité. Ce n’est donc pas assez précis pour notre étude qui fait référence au milieu scolaire en particulier.

Pour la deuxième VI, on se propose de construire une autre partie. Pour tester la connaissance des étudiants sur le plagiat,on peut leur proposer dans un premier temps de répondre spontanément par écrit à la question : « savez vous ce qu’est le plagiat ? ». On leur propose trois possibilités de réponses : -oui/-non/- Je ne suis pas sûr de savoir.
Ensuite, on leur ferait passer une autre feuille, qui donne la définition du plagiat, et énumère avec précision toutes les règles à respecter concernant l’utilisation del’information. Donc par exemple, « il faut préciser la source quand l’on exprime l’idée générale d’un auteur », « il faut utiliser des guillemets quand l’on cite la phrase d’un auteur », etc…
A la toute fin de la feuille, après l’énumération de toutes ces règles, on pose une dernière question par écrit « respectez- vous toujours ces règles dans la réalisation de vos travaux écrits ? ».
Après ladescription de cette deuxième partie, on peut définir la VIO et la VDO de l’étude :
VI2O : Réponse à la première question (avec les modalités :-oui/-non/-je sais pas). C’est aussi une VI invoquée, car les réponses dépendent uniquement du sujet et non de l’examinateur.
VDO : Réponse à la question sur le respect des règles d’utilisation de l’information (avec les modalités –oui/-non).
Dans...
tracking img