Psychopathologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Psychopathologie

Il y a des signes et des symptômes, les signes vont entraîner les symptômes,(le pipi au lit est un signe jusqu’à un certain âge, après devient symptômes).

Psychopathologie de l’enfant

Il est impossible d’être prédictif.
En consultation, on a 70 % de garçons et 30 % de filles.
Chez l’adulte, c’est l’inverse.
Le symptôme est rapporté à l’évolution de l’enfant, àl’environnement de l’enfant, parce que chaque famille a des capacités particulières, émet des facultés particulières pour son enfant.
Jusqu’à trois ans il n’y a pas de normalisation. On a donc hypothèse qu’il n’y a jamais vraiment de pathologie pour l’enfant, on parle de symptômes.

Il y a des conduites pathologiques dites normales comme l’hypermaturité d’un enfant de psychotiques, les phobies d’unenfant,...
Tout signe clinique est a voir dans le temps, il y a pathologie lorsque s’est installé, ce n’est pas que temporaire.
Il existe deux types de tests : - les tests intellectuels (QI)
* Les tests projectifs

Les troubles envahissants du développement

On parle d’autisme, psychose précoce (avant deux ans). À partir de 5-6 ans, les médecins peuvent poser des diagnostics d’autismeou autres.
Le syndrome : c’est plusieurs symptômes :
* Altération des capacités de communication
* Altération des capacités sociales
* Aspect restreint répétitif était heureux et stéréotypé
* Des comportements
* Les activités

Les signes cliniques : - troubles du contact
* Troubles de la communication et du langage
* réactions bizarres
* modulationsensorielle et motrice
* les fonctions intellectuelles

Autisme : le syndrome RETT, asperger.
RETT : déficience intellectuelle
Asperger : autisme savant

Le complexe oedipien

On n’en sort que lorsqu’on différencie les sexes.
L’enfant, à un moment, s’aperçoit qu’il y a une relation entre les deux parents et qu’il n’y appartient pas. S’il ne l’intègre pas se trouve dans le registre de lapsychose et dans le complexe oedipien si il l’intègre sort du complexe
C’est la triangulation oedipienne freudienne.

Lacan : pour lui c’est aussi l’idée que l’enfant va se construire en tant que sujet avec le concept du miroir.
Notion de réel, d’imaginaire et de symbolique : ce sont les stades du miroir.
Le réel : l’enfant pense que le reflet qu’il voit dans le miroir est un autre enfantL’imaginaire : il se retrouve face à son image, mais pense que ce n’est pas réel, est une représentation.
Symbolique : il comprend que c’est lui qui est représenté

Les 2 premiers registres sont des notions de psychotiques.
Le complexe oedipien va donc marquer le passage de la psychose ou de la névrose.

Les troubles psychotiques

Symptômes : - Comportement de retrait
* Conduitesmotrices
* Troubles du langage

La dysharmonie évolutive
Déséquilibre entre la maturation neurobiologique et la maturation pulsionnelle.

Les troubles du sommeil
Ils sont liés à la signification du sommeil l’enfant, pour le bébé, c’est le mode de satisfaction et du besoin. (Quand il dort bien, c’est parce qu’il a eu des besoins qui ont été satisfaits.) Par contre lorsqu’il grandit, dormirfait disparaître, séparation avec les parents.
Deux types de symptômes : - insomnie, phobie de l’endormissement, rituel,...
- terreurs nocturnes, somnambulisme,...

Le sens donné à des insomnies : inquiétudes de la mere/dépressions
Les terreurs nocturnes sont des signes de complexe oedipien.
7-12 ans : le somnambulisme surtout chez les garçons.

Les troubles alimentaires
anorexiedu nourrisson : signe grave de la relation maternelle (plus la mere est anxieusement moins l’enfant mange).
Obésité : c’est souvent une manière familiale de penser la nourriture, la nourriture favorise la relation humaine.

Les troubles d’anxiété :
l’anxiété est différent de la peur : affecte pénible lié par un objet précis acquis soit par expérience, soit par éducation.
angoisses :...
tracking img