psychopathologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4934 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
INCONTOURNABLES UE.2.6.S2 : Processus psychopathologique
1. Comprendre et expliquer la notion de "structure de personnalité"

Les troubles névrotiques :
Ce sont des maladies de la personnalité caractérisées par un conflit intra-psychique qui inhibe les conduites sociales. Ce sont des troubles mentaux (expression psychique, somatique ou comportementale...)
Caractérisées par : Pas de délire ;Conscience du caractère pathologique du trouble, Symptômes compréhensibles en fonction de l'histoire du patient, Facteurs psychiques jouant un rôle important dans leurs genèses.

Les troubles psychotiques :
- la Schizophrénie
- les Troubles délirants persistants
- les Troubles psychotiques aigus et transitoires
Caractérisés par l'existence : d'un délire (avec ou sans hallucinations) et /ou d'unedésorganisation mentale.
Psychopathe perverse :
Est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable.
Caractéristiques : En dehors des moments forts, le psychopathe s'ennuie faute d'une dynamique interne lui donnant envie de faire quelque chose. Même en groupele psychopathe se sent seul. N'a pas de vrai amis et se méfit toujours des autres.

Notion d'état limite :
Groupe de personnalité dont la structure ne serait ni névrotique, ni psychotique, mais se situerait entre ces 2 champs, en raison d'un arrêt du développement libidinal sous l'effet d'un traumatisme désorganisateur survenu à la période anale.
Caractéristiques : Angoisse d'abandon ; symptômed'apparence névrotique (phobies, idées obsédantes, symptôme hystérique, symptôme hypochondriaque) ; Dépression ; Passage à l'acte et conduite antisociales, relation de dépendance ; conduite sexuelle déviantes...


2. Connaître le dispositif de soins en psychiatrie (cadre légal) 
La notion de sectorisation et la loi du 15 mars 1960
Le territoire national est découpé en aires géographiques appelées"secteurs". Le secteur se définit par la mise à disposition d'une communauté géo-démographique d'un service public de protection en santé mentale.
Le principe fondamental du secteur est le refus de la ségrégation (mettre de côté volontairement) du malade mental.
Cela implique de la part de l'équipe soignante une volonté d'intégration, de maintien ou de réintégration du patient dans son milieufamilial et social.
Le second principe est la continuité des soins, la responsabilité en continu de la même équipe soignante pour toutes les phases de l'itinéraire thérapeutique.
La psychiatrie de secteur ou sectorisation en psychiatrie désigne l'organisation administrative gérant la maladie mentale et la répartition des structures de soins de santé mentale.
Circulaire du 15 Mars 1960
    Lacirculaire du 15 mars 1960 est à l’origine de la naissance du secteur.
Principes
Organisation de la lutte contre les maladies mentales.
Séparer le moins possibles le malade de sa famille et de son milieux.
Objectifs
Assurer des soins de qualités au plus près des personnes.
Eviter l’hospitalisation ou la ré-hospitalisation.
Améliorer les conditions d’hospitalisations.
Arrêté de mars 1986 ( création desdifférentes structures extra hospitalières)
Il définie 3 types de secteur :
Secteur de psychiatrie générale pour les personnes de +16 ans
Secteur de psychiatrie infanto-juvénile de 0 à 6 ans
Secteur de psychiatrie en milieu pénitentiaire
Il définit également 2 intersecteurs :
Toxicomanie
Alcoologie

Loi du 05 juillet 2011 relative aux modalités d'accueil des patients dans les services depsychiatrie

Mise en place d’une nouvelle forme de soins sans consentement sur décision du directeur d’établissement de santé
Instauration d’une période d’observation de maximum 72h avant de décider du type de prise en charge
Diversification des modalités de soins sans consentement
Suppression des sorties contre avis médical
Obligation de réaliser un examen somatique complet par un médecin dans les...