Psychosociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4751 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours du 5/6 1er décembre 2010

1.5 CULTURE :
La culture emmène à la sociologie : la culture est le principale concept de la sociologie. Niveaux : société, groupe, collective, communauté Le principe de la sociologie est la somme des individus qui le composent. La culture du groupe(ex groupe MAE 2010 avant la recontre) n’existe pas avant la rencontre et émerge des interactions. Elle est peucontrôlable, qui va s’établir, dépasser les individus et réguler les comportements, exercer un certain contrôle sur les individus, sur leurs comportements et leurs pensées. Les points forts : dynamique de groupe, solidarité,... Le défaut de la qualité : conformisme, conditionnement, restriction des libertés individuelles, les groupes n’ont pas d’âme : l’étique et la responsabilité individuelle onttendance à se diluer en groupe.

Définition : La culture est des façons de penser, de parler et d’agir, partagées par l’ensemble des membres d’un groupe.

3 niveaux dans la culture :
1. Conscience Collective : Comment un groupe va construire une représentation : image de soi avec une perception et du sens ? Culture réunionnaise : langue, cuisine, musique (débat entre séga et maloya), histoire,religion… Dans la culture, il n’y a pas de vérité. Si les gens pensent qu’il y a un accord (consensus), il existe un accord. – La culture se crée dans les espaces publics(presse, télévision, radio, …) : les média parlent, on est dans la construction de culture. Les concerts, les événements (l’importance que leur donnent les gens, la réappropriation par les média), les CASE (association dequartiers), … Les Réunionnais sont les seuls à définir et doivent définir la culture réunionnaise. L’opinion publique est influencée par les hommes politiques, les artistes, les humoristes, les associations (COSPAR par exemple). Donc, pour la culture soit bien vivante, il faut les acteurs et l’espace public(média, journaux, radio..) L’histoire se reconstruit, des éléments anciens La culture est unprocessus d’appropriation de l’histoire et d’appropriation de l’actualité, avec les débats (entre pouvoir et contre-pouvoir) ⇒ jeux de démocracie Evolution de la culture réunionnaise(religion, encrage historique, metissage …) qui nous échappe. 2. Représentation collective : Exemple : l’IAE. L’image que l’on a de l’école, cette image devient auto-réalisante(si c’est l’école de commerce, ça le
divient).Normes sociales (cachées) : façons de penser, de parler ou de faire qu’il convient ou non d’adopter. - Règles non écrites, - non dites et - peu conscientes sur ce qu’il convient de faire ou de ne pas faire, de dire ou de ne pas dire. Exemple : « proxémie » par Hall : distance sociale (espace vital). Les normes sociales apparaissent lorsqu’elles sont transgressées. Manifestation : colère,malaise, sentiment de se sentir agresser, vexation, temps de parole (façon de structurer un échange, plus longue en FR qu’au CAN).

1

Cours du 5/6 1er décembre 2010

Chaque entreprise crée sa propre culture et ses propres normes sociales(la tenue vestimentaire, la prise de parole, des codes). Les normes peuvent être contrôlées par la direction mais il existe toujours une culture émergente. Cen’est pas la fonction de direction qui instaure les normes sociales, c’est le charisme ou le leadership. Les normes sociales touchent aujourd’hui toutes les aspects de la vie : façon de se tenir, de s’exprimer, même de la façon d’être. Donc, très forte pression, très fort conditionnement. Si transgréssé, retour négatif implicite ou explicite. Le fait de rencontrer d’autres cultures permet de mieuxconnaître sa culture, par contraste ou par différence et de relativiser sa culture. La rencontre interculturelle est difficile : « L’évidence invisibile ». Chacun vit dans l’évidence invisible et la certitude caché, et on montre la différence. Les gens parfois s’agacent et se disputent à cause des différences culturelles. La grande question de la DRH aujourd’hui : la gestion de diversité(jeune et...
tracking img