Publicité et nouvelle technologie des communications

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Les médias de communication divers et variés donnent aujourd'hui une difficulté d 'appréciation de leurs intérêt et de difficultés des procès qui sont les leur. Tant la communication elle-même pose de nouvelles questions tant leurs support et moyens interrogent sur leur pour quoi et leur comment. Le problème qui se pose à nous de dire quel avantage et désavantage des médias decommunication ne saurait être abordé dans sa généralité sans une approche éducative. La communication consiste à la construction de signes codés par le destinateur et le décodage de ces signes par le destinataire. En effet ces deux individus sont communément appelés émetteurs et récepteur. Pour se faire, la communication nécessite un message, des codes et leur transformation par un artefact que nousnommerons médias dans une perspective de transport du message codé, car la transformation qui produit du sens est du ressort des individus terminaux du rapport d'échange d'informations.
La communication se fait par l'image, le texte, la parole, le geste, les symbole mais aussi par des moyens plus importants que l'ont admet sous l'appellation des médias. Ces dernier, nous croyons que c'estd'eux qu'il s'agit. Nous parlerons alors de la télévision, de l'ordinateur, du téléphone, du fax, du cinéma, du Minitel et tous ce qui se rapporte à chacun d'eux. Exemple pour l'ordinateur, de nouveaux moyens s'imposent depuis quelque temps au monde de la communication à savoir , web, Moo, la messagerie éléctronique, le news, le Netmeeting. En effet ces médias se spécialisent en fonction du domaine deleur application.
Ainsi conviendrait-il de spécifier un domaine par rapport auquel les avantages et désavantages de médiats de communication doivent être jugé. Cela n'exclue certes pas de considérations d'ordre général sur lesquelles vont se greffer celles qui peuvent être spécifiques au domaine de l'éducation et en particulier celui de la formation et l'apprentissage. Pour éviter d'aborder leproblème de façon générique en isolant dans un premier temps les avantages et dans un second les désavantages des médias de communication , nous nous intéresserons d'abord au problème général de médias de communication avant de le ramener à la problématique éducative.
I. La question des Médias en général
A. Avantages généraux des médias de la communication
Qui peut ignorer de nos joursl'importance des médias de communication dans toutes les relation sociales, commerciale et notamment dans la diffusion des information. Avec l'avènement de la médiatisation de la communication par l'ordinateurs les médias traditionnels subissent des transformations et adaptations importantes de sorte à réduire la distance entre les sujets communicants d'une part et d'améliorer les canaux de lacommunication et à mieux gérer la relation complexe que suggère le systèmes de communication. En effet la communication inspirée du modèle des codes se figure par un schéma vectoriel qui supposait une direction unilatérale de l'émetteur au récepteur. Le rôle du médias revient à assurer la liaison entre l'émetteur et le récepteur en veillant à la qualité de la transmission de message. Or ce messagese compose de signes codifiés selon une culture et un langage donné. Le techniques de médiatisation de la communication assurent non seulement la transformation en vue d'un décodage des codes en un langage compréhensible et accessible par les parties en communication, mais aussi la circularité des signes à un débits de plus en croissant de sorte que la vitesse de déplacement de l'objet et ducontenu de l'information rapprochent les sujet communicants. La médiatisation de la communication avec la révolution des technologie de la communication rompt les distance et favorise la participation des émetteurs et récepteurs à la construction d'un idiome de convergence des peuples vers une communion. Non seulement elle modifie la physionomie de relations sociale, mais aussi elle contribue au...