Publicité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1011 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec le XXè siècle naît la publicité moderne... Elle n'a depuis cessé de prendre une place croissante, se diffusant au gré de tous les nouveaux moyens de communication, notamment la radio et la télévision. Selon Blaise Cendrars "la publicité est la fleur de la vie contemporaine. Elle est une affirmation d'optimisme et de gaieté. Oui, vraiment la publicité est la plus belle expression de notreépoque, la plus grande nouveauté du jour, un art."  La publicité mérite donc de multiples  louanges. Pourtant, négliger ses aspects critiquables serait occulter gravement la portée réelle de cet "art." 
     Mais  il est tout d'abord indéniable que la publicité peut s'avérer très positive.
     Elle a en effet, en premier lieu, une fonction décorative simple et évidente. Qui n'a jamais vu, parexemple, une représentation des rues d'une grande ville, telle New-York ou Tokyo, de nuit? Partout de brillantes enseignes multicolores brisent les ténèbres de leur clarté.  On peut également citer toutes les affiches qui tapissent nos rues. Ces dernières ne seraient-elles pas grises et lugubres sans ces manteaux hauts en couleur ? Par ailleurs nombre de publicités font appels à des référencesartistiques aux qualités esthétiques unanimement reconnues, références musicales notamment, au travers des bandes sonores.  Les publicités apportent ainsi une gaieté qui manque souvent au monde.
     Elles participent en outre parfois, l'idée peut surprendre, à l'instruction. Certains des morceaux classiques, précédemment évoqués, connaissent une nouvelle jeunesse grâce à leur utilisation publicitaire.Le rappel régulier de thèmes musicaux connus, sans apporter certes une réelle culture musicale, peut tout au moins faire apprécier au plus grand nombre des mélodies. Dans le meilleur des cas, qui sait, le morceau peut attirer l'attention et exciter l'intérêt d' auditeurs, incitant ceux-ci à une démarche personnelle de recherche culturelle. Mais c'est également en multipliant les images du monde,que la publicité, télévisée notamment, peut représenter un apport appréciable. Toujours dans le désir de surprendre, la publicité va être en quête d'images insolites ou spectaculaires. On découvrira alors des paysages américains grandioses, des ours déambulant sur la banquise, ou un campement d' amérindiens.
      Outre cela, les publicités permettent le développement créatif. Pour s'avérer dequalité, la publicité doit en effet faire preuve avant tout d'imagination, posséder un caractère novateur. C'est ce renouvellement constant qui fait tout son charme. L'humour, parfois l'auto dérision, font également partie intégrante de la publicité. Les jeux de mots, les calembours, l'ironie ou le ridicule voulu des publicités peuvent faire sourire: ils séduisent. Les méthodes des publicitaires sontpar ailleurs souvent identiques à celles des artistes. Les slogans usent sans cesse d'antithèses, de métaphores ou d'ellipses. De là à faire de la publicité le huitième art, il n'y a q'un pas. Mais faut-il le franchir?
     Car malgré toutes les qualités qu'on peut justement lui reconnaître, la publicité n'a originellement qu'un objectif bien mesquin: vendre. Elle est donc prête à tous lesexcès. 
     C'est pourquoi les méthodes qu'elle emploie sont trop souvent critiquables.
     Dans un souci de pure efficacité, la publicité fait parfois montre d'agressivité envers ceux qu'elle veut convaincre. Les répétitions multiples représentent par exemple une véritable torture mentale. On pourrait évoquer le très court message publicitaire (une petite dizaine de secondes) d'une certaine marquede vitamines, message diffusé à chaque passage à quatre reprises. Et le slogan marquait...l'esprit endolori de l'auditeur. Le choc du public peut se faire également par le choix d'images marquantes, éventuellement choquantes pour certains. Cette méthode est celle, particulièrement controversée, de la firme Benetton. Utilisant (démagogiquement?) l'image de personnes atteintes du virus du sida, ...